• Dramas

  • KDFA 

     [KDFA] Qu'est ce donc ?
    Bonjour cher(e)s ami(e)s ! Nous nous retrouvons aujourd'hui pour un nouvel article mais pas n'importe lequel ! Il s'agit de la présentation du KDFA !

    [KDFA] Qu'est ce donc ?

     

    Mais c'est quoi le KDFA ?

    [KDFA] Qu'est ce donc ?

     
    Une petite surprise organisé par la communauté des dramavores afin de résumer cette belle année 2017. Mais c'est une longue histoire qu'il est préférable que vous découvriez par vous                       même ! Donc je vous laisse un peu de lecture ! Ciao !

    [KDFA] Qu'est ce donc ?

     

    Euh... Attend Angel ! Tu n'as pas oublié quelque chose ?

    [KDFA] Qu'est ce donc ?

     
    Ah oui ! Une liste secrète de dramas a été caché dedans ! Pour les retrouver, il va falloir faire un long voyage sur la toile ! Amusez vous bien !

     

    [KDFA] Qu'est ce donc ?

    Janvier 2018. L’hiver s’est abattu sur la ville de Séoul, recouvrant les toits de la métropole de son manteau blanc. Il est 20 heures et malgré l’air glacé, la foule se presse dans les rues du quartier de Hongdae, déambulant entre les boutiques et les restaurants. Les étudiants s’amassent déjà autour des musiciens de rue, cependant que les conversations animées raisonnent autour des barbecues.

    Eun Tak, Bong Soon, Hong Joo et Ji Ho, quatre amies de longue date, se retrouvent autour d’un bulgogi pour fêter la nouvelle année. Tandis que Hong Joo se concocte une nouvelle bouchée, empilant la viande grillée, le riz et le kimchi dans une feuille de salade, Ji Ho remplit le verre de Bong Soon d’une bonne dose de soju. Eun Tak, elle, ne cesse de repenser à la découverte qui a marqué sa dernière promenade dans le parc de la tour Namsan. Elle hésite à en parler à ses amies, de peur de se tourner en ridicule. Un verre de soju plus tard, elle décide de se lancer.

    « L’autre jour, au cours d’une randonnée avec mes collègues, j’ai trouvé une lettre au pied d’un arbre, une lettre romantique, déclare-t-elle.

    – Arrête, c’est tellement cliché, on se croirait dans un drama, proteste Bong Soon.

    – C’est une noona romance, au moins ? demande Hong Joo.

    – Est-ce qu’il y a une scène de douche avec le personnage masculin ? » questionne Ji Ho avec un mélange de curiosité et d’amusement.

    Éclat de rire général. Un large sourire se dessine sur le visage d’Eun Tak, soudainement très détendue, cependant que les autres clients jettent à la dérobée des regards étonnés sur cette assemblée de jeunes femmes jusqu’alors calmes et polies.

    « En fait, je ne sais pas trop quoi penser. Je n’aurais peut-être pas dû ouvrir la lettre. Après tout, elle ne m’est pas destinée. Je n’ai pas pu m’empêcher de la lire, et je l’avoue, je l’ai trouvée très romantique. Je pense qu’il s’agit d’une énigme. Il semblerait que l’auteur de la lettre, un certain M. Kim, cherche à communiquer une liste secrète. »

     

    Vous aussi, tentez de découvrir la liste secrète qui se cache derrière la lettre de l’homme mystère.

    [...] Pour leur résister, tu dois les éblouir de ta lumière, être à la hauteur de ton nom ». [...]

    Découvrez la partie précédente de la lettre à ce lien K.Owls.. La suite de la lettre sera disponible demain à 11 heures sur le blog de Just-UnDrama.

    Pour revenir au début de la lettre, rendez-vous sur le blog TocAsiaTic.

     

    Pin It

    votre commentaire

  • Critique de Jodie

     Si toi aussi tu souhaites participer au blog en écrivant une critique, je t"invite à aller voir cet article.

    The Package


    THE PACKAGE

    Titre original :  Deo Paekiji
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Romance, comédie
    Episodes : 12
    Année : 2017

    Casting :

    The Package

    Résumé

    Nous suivons un groupe de touristes coréens qui ont acheté le « package », qui leur permet de visiter plusieurs villes de France accompagnés d'une guide, Yun So So. Ils parcourent ainsi Paris, Auvers-sur-Oise, le Mont Saint-Michel, Saint-Malo, Honfleur et Deauville. Si chaque « couple » a ses problèmes, l'amour sera-t-il toujours plus fort que tout dans le pays du romantisme ?

    The Package

    Avis de Jodie

    6 / 10 : J'ai l'impression d'être une des rarissimes personnes (voire la seule ? Si je me trompe n'hésitez pas à me jeter la première pierre) à avoir regardé ce drama jusqu'au bout. L'explication essentielle se trouve selon moi dans la (ou les) raison(s) qui nous pousse(nt) à regarder ou non ce drama. Si c'est pour l'histoire, une réelle intrigue, passez vite votre chemin il n'y en a pas ! Pour des grandes prestations d'acteurs ? Non plus ! Par contre, si comme moi cela vous amuse de faire du tourisme dans votre propre pays (si vous êtes Français comme moi), alors ce drama est fait pour vous, suivez le guide !

    Car ce drama, ce n'est finalement que ça, un grande visite touristique dans des villes que nous ne connaissons pas toujours bien. Personnellement, je n'ai jamais mis les pieds à Honfleur, Deauville ou Auvers-sur-Oise pour me recueillir sur la tombe de Vincent Van Gogh. C'est à la fois une découverte informative (car la guide raconte un certain nombre d'anecdotes intéressantes sur les lieux traversés) et visuelle (grâce à une jolie réalisation et de beaux paysages/monuments, nous avons droit à une représentation très carte postale de la France).

    La deuxième raison qui m'a poussée à regarder ce drama était clairement, je ne m'en cache pas, pour le fun et la curiosité ! Comment les Coréens voient les Français ? Quels clichés allaient-ils nous sortir ? Et je n'ai pas été déçue sur ce point, je me suis bien amusée. Déjà, en France, il semblerait qu'on n'écoute que trois chansons : « Les Champs-Elysées », « Je ne regrette rien » et « L'Amant de Saint-Jean ». De plus, nos musiciens sont dignes des meilleurs shojo avec leurs accoutrements colorés et leurs chapeaux haut-de-forme. Et bien sûr, au cas où vous vous inquiétiez, l'accordéon est bel et bien là ! Que serait la France sans ses accordéons ? Par ailleurs, et c'est bien connu, les Français sont de vrais libertins et adeptes des sex shop.

    The Package

    Et cela devient d'autant plus rigolo quand cela déteint sur nos deux héros et que cela influence leur mode de vie. Car oui, je vous l'assure, pour des héros de dramas, ils se lâchent pas mal ! [SPOIL] Ma Roo qui dit plusieurs fois à So So : « Je veux dormir dans ta chambre ce soir » ! Et nous trouvons ce couple non marié ensemble dans un lit (péchéééééé!!), avec une So So qui demande tranquillement à Ma Roo comment ça se passe avec sa petite amie. J'étais choquée ! L'effet « France » tout simplement. [/SPOIL] Les Français sont également très tactiles, ils se font la bise à tout bout de champs, se prennent dans les bras, se prennent la main… voilà un peuple sans aucune pudeur !

    Et enfin, ils ont un goût artistique extrêmement douteux que eux seuls sont apparemment en mesure de comprendre et qui de mon point de vue sent l'arnaque à plein nez. En effet, nous avons une scène mémorable où notre héros Ma Roo [SPOIL] (J'indique quand je spoile, mais je vous encourage à me lire puisque ce drama n'a pas d'intrigues, ou du moins elles sont si secondaires que c'est comme si il n'y en avait pas) shoote dans des canettes colorées déjà cabossées à la base (je le précise, c'est important). Il se fait alors hurler dessus par une Française en furie qui est outrée, car, dit-elle, ces canettes sont de l'art et valent la modique somme de 380 euros (Rien que ça ! De quoi faire fortune pour n'importe lequel d'entre nous, non?) Ma Roo va devoir donc lui rembourser cette somme (oui oui vous avez bien lu ! ). [/SPOIL]

    Donc oui, pour ces aspects ce drama m'a plu et m'a aidée à passer outre les longueurs, lorsqu'on se penche sur les histoires des différents protagonistes, dont je l'admets, je n'avais pas grand-chose à faire. J'ai heureusement pris un certain plaisir à suivre le couple principal (quand même!), mais concernant les autres, il ne faut pas trop en demander non plus, hein ! Nous avons notamment un personnage épuisant qui ne cesse de râler, et que même si derrière sa carapace il a un cœur gros comme ça, il n'en reste pas moins insupportable la plupart du temps.

    The Package

    J'aimerais parler un moment du second rôle masculin tant son écriture m'a paru mal maîtrisée et incohérente, ce qui m'a bien amusée (oui je sais, il m'en faut peu pour m'amuser je saiiiiiiis). Vous n'êtes pas obligés de lire ce paragraphe un peu long et loin d'être particulièrement important pour votre appréciation du drama. Ce garçon fait donc une entrée fracassante au début du drama, il est venu de Corée pour chercher So So, mais il le fait de façon trèèèèèès intense à la limite de la violence. Vous voyez le méchant de Terminator 2 quand il court ? Ben c'est à peu près pareil ! J'ai donc envie de l'appeler « l'homme qui court » ou bien « le psychopathe », car il a vraiment l'air d'en être un quand il surgit en furie chez les gens. Où que soit So So (et le groupe bouge pas mal), il surgit comme par magie, tel un Looney Tune, mais il la rate de peu grâce à l'intervention de Ma Roo. Mais très vite [SPOIL] on découvre que c'est en fait son gentil frère venu la chercher à la demande de leurs parents. Cela explique-t-il le comportement de psychopathe ? Nonnnn ! Mais par contre on commence à l'apprécier. Il finit par enfin retrouver So So à un tiers je crois du drama. Il passe un épisode à faire du tourisme avec eux puis se fait abandonner lâchement dans un coin paumé par So So. Sympaaaa ! Il rentre donc chez lui (Que pourrait-il faire d'autre ? Je l'aurais bien vu continuer à jouer les Terminator moi mais bon). [/SPOIL] Commence alors la deuxième partie du drama dans laquelle le scénariste ne sait plus du tout quoi faire de lui. Il n'a plus qu'une seule scène par épisode avec une ou deux phrases à chaque fois pour tâcher de nous rappeler son existence. Ah oui, c'est vrai, il y avait un second rôle...

    Concernant le casting, j'ai bien aimé les acteurs principaux. On m'avait prévenue (non je ne cite pas de noms ! ) qu'ils ne sont pas considérés comme de grands acteurs. Mais vu qu'on ne leur demande pas grand-chose ici, c'est très bien passé. J'ai particulièrement apprécié de retrouver Jung Yong Hwa que je n'avais connu que dans You're beautiful. Il a rendu son personnage tout à fait charmant et attachant. Le couple fonctionne bien, ils ont une bonne alchimie. Il y avait quelques acteurs sympathiques parmi les seconds rôles également.

              The PackageThe Package

    Ce drama, je l'ai donc apprécié dans l'ensemble, car je l'ai regardé pour, me semble-t-il, de bonnes raisons. Il est cliché jusqu'au bout des ongles sur plein de plans, mais c'est ce qui fait tout son charme, je dirais. A ne pas mettre en toutes les mains, donc, car je pense que vous n'avez pas tous le même sens de l'amusement que moi et je peux parfaitement le comprendre.

    Et vous, avez vous vu ce drama ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

     

    Pin It

    10 commentaires
  • Save Me

    SAVE ME

    Titre alternatif :  Rescue Me
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Drame, Thriller, Mystère
    Episodes : 16
    Année : 2017

    Casting :

    Save Me

    Résumé

    Ce drama est basé du Webtoon "Out of the World" (세상 밖으로) écrit par Jo Geum San.

    Dans une sombre ruelle d'un quartier, une femme entourée d'hommes mystérieux appelle à l'aide. Quatre jeunes amis au chômage entendent la femme en détresse et décident d'aller la secourir. Ils découvriront qu'elle est impliquée dans une secte religieuse et essaieront de l'aider à s'en échapper. Cependant, leur aide résultera à un enchaînement d'évènements horrifiques où ils seront constamment tendus et qui nous en feront apprendre plus sur la science du psychisme humain.

    Save Me

    Mon avis

    9,5 / 10 : Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j'ai du mal avec les dramas coréens, déjà parce qu'ils sont assez lents mais aussi parce que j'avais l'impression qu'ils avaient du mal à se renouveler ces dernières années. C'était sans compter sur Save Me et la singularité de son scénario. En effet Save Me traite d'un sujet bien particulier et peu exploité : la secte. Je crois n'avoir jamais croisé une oeuvre ayant ce thème là et pour le coup cela rend le drama très atypique.

    Je ne pensais pas mais ce thriller psychologique fut un très gros coup de coeur et pourtant j'avais quelques craintes concernant ce dernier après avoir vu le premier épisode. En effet je l'avais trouvé justement un peu lent et j'étais donc un peu dubitative sur la suite.

    Save me, c'est quoi exactement ? Un drama sombre à l'ambiance oppressante et inquiétante qui conte la descente aux enfers d'une famille endettée et plus particulièrement de la fille qui, sans le vouloir, va être victime des événements.

    L’héroïne sera un peu l'agneau parmi les loups, un agneau dont on voudra briser l'innocence et arracher la vertu. Sa liberté sera limité suite à l'endoctrinement du père de la famille par cette secte et vous pouvez imaginer que partir d'un tel endroit n'est pas chose aisée. L'intrigue autour de cette secte est passionnante, car non seulement on a envie de savoir comment l’héroïne compte s'y prendre pour ce sortir de cette situation embarrassante mais outre ça, on découvre en détail l'endroit malsain ou elle a atterri car même si de base c'est un lieu religieux, les choses qui s'y passent ne sont pas tous très catholiques.

    Save Me

    Venons en détails justement sur l’héroïne et autres personnages qui composent le drama. Déjà, dans l'ensemble j'ai trouve le casting superbe et notamment l'actrice principal Seo Ye ji qui fut une très belle découverte. Elle a été époustouflante dans un rôle que je trouve pas forcément facile à jouer. Le personnage qu'elle interprète est assez terre à terre et c'est le genre de personne qui ne se laisse pas faire. Elle est forte et courageuse car malgré ce qu'elle va subir, à aucun moment elle va lâcher, ce qui fait d'elle une héroïne vraiment admirable. Je ne pense pas qu'a sa place j'aurai tenu bond aussi longtemps qu'elle, surtout avec tout ce qu'elle devra supporter de la part de plusieurs personnages.

    Deuxièmement nous avons Ok Taec Yeon, un acteur assez connu apparemment mais que je n'ai jamais eu l'occasion de voir dans un drama. C'est un acteur avec un jeu très correct. Son personnage ne m'a pas spécialement marqué mais je l'ai trouvé tout de même attachant. J'ai aimé le fait qu'il apprenne de ses erreurs, il va d'ailleurs aider notre héroïne, ce qui n'est pas forcément facile à prendre comme décision, car on parle de s'impliquer dans les histoires d'une secte ce qui reste dangereux. Rien à dire de particulier le concernant, c'est un personnage intéressant avec beaucoup de caractère et qui n'a pas peur de prendre des décisions.

    Save Me

    Enfin j'aimerai quand même venir sur Dong Cheol interprété par l'acteur Woo Do Hwan qui a été excellent. Cet acteur a une palette d'émotion énorme, il joue extrêmement bien. Je ne compte plus le nombre de fois ou son personnage m'a touché. Il va vivre des choses difficiles et en dépit de ça il n'hésitera une seule seconde à venir en aide à l’héroïne. Pas grand chose à dire à part que j'aurai grand plaisir à le revoir dans un autre drama car il a, je pense, un avenir prometteur.

    Nous avons un tas de personnages très pertinents comme les apôtres et plus spécifiquement l'apôtre Jo qui est un acteur que je connaissais déjà via Empress Ki et que j'ai adoré revoir dans Save Me. De même pour l'actrice qui joue l'apôtre Kang, connu dans Moon Lovers, je n'ai pas été déçu de son interprétation dans Save Me qui était très bonne.

    En ce qui concerne la fin, bien qu'elle soit prévisible, elle n'en reste pas moins remarquable, elle conclu parfaitement le drama. Si je dois citer peut être un défaut, c'est que parfois le drama s'éloignait des histoires de sectes pour se concentrer sur des affaires de certains personnages et le temps a été un peu long dans ces moments la, d'ou ma note. Mais ça restait assez rare et j'ai été à fond du début à la fin dans cette série tout bonnement excellente.

    Save Me

    En conclusion, Save Me est un thriller psychologique comme on n'en fait plus. L'histoire en plus d'être original, est terriblement addictive. On est prit dans un récit glauque et pesant mais on continue les épisodes tant ce drama arrive à nous prendre aux tripes. Le casting est épatant, les personnages intrigants. Bref, Save Me a tout les ingrédients qui fait de lui un très bon drama. Si vous cherchez quelque chose qui sort des sentiers battus, cette série est faite pour vous !

    Et vous, avez vous vu ce drama ? Si oui, qu'en pensez vous ?

    Pin It

    12 commentaires

  • Critique de Fleya

     Si toi aussi tu souhaites participer au blog en écrivant une critique, je t"invite à aller voir cet article.

    Nirvana In Fire


    NIRVANA IN FIRE

    Titre original :  Lang Ya Bang / 琅琊榜
    Pays : Nirvana In Fire Chine
    Genre : Drame, Historique
    Episodes : 54
    Année : 2015

    Casting :

    • Hu Ge : Mei Chang Su / Su Zhe / Lin Shu
    • Nick Wang : Xiao Jing Yan, le prince Jing
    • Tamia Liu : La princesse Ni Huang de Yunnan

    Nirvana In Fire

    Résumé

    Ce drama est l'adaptation du roman éponyme de l'auteur Hai Yan.

    À l'époque des dynasties du Nord et du Sud, une grande bataille opposa les Liang du Sud aux Wei du Nord. Sous les ordres du prince Qi, le loyal général Lin Xie de l'armée Chi Yan emmena avec lui sur le champ de bataille son fils prodige de 17 ans, le jeune maréchal Lin Shu.

    Alors que l'armée Chi Yan venait tout juste de repousser l'envahisseur du Nord, victime d'une conspiration, le prince Qi fut accusé de haute trahison. Par ordre impérial, les 70 000 soldats de l'armée Chi Yan furent annihilés par leur propre camp sur les terres glacées de Meiling. Le jeune Lin Shu échappa miraculeusement au massacre grâce à la dévotion d'un subordonné loyal, mais il fut grièvement blessé et infecté par un poison rarissime. Pour survivre, il subit un traitement très douloureux qui transforma son apparence à jamais. Il perdit toute sa force physique et son corps devint faible. Ressuscitant sous le nom de Mei Chang Su, il reçut l'appui de l'omniscient Hall Lang Ya et devint le chef de l'alliance Jiang Zuo, la secte la plus importante de tout le Jianghu.

    Douze ans après la bataille de Meiling, Mei Chang Su revint sous le faux nom de Su Zhe dans la capitale Impériale où il choisit de devenir le stratège de son ami d'enfance, le prince Jing, fils mal-aimé de l'empereur de Da Liang. Lancé sur l'ultime chemin de la vengeance, il déclencha alors une bataille cruelle et invisible dans le but de révéler au grand jour les crimes inavouables de chacun, et réparer les injustices dont l'armée Chi Yan fut victime.

    Nirvana In Fire

    Avis de Fleya

    10 / 10 : J’ai choisi de vous parler de ce drama parce qu’il compte beaucoup à mes yeux et qu’il est sans conteste à mes yeux l’un des meilleurs dramas que j’ai vu de ma vie et surtout, mon drama favori, point.

    Je sais qu’il risque d’être difficile de convaincre quelqu’un de peu habitué aux dramas historiques classiques (je parle ici des sageuk type Jumong, Shin Don, Queen Insoo) de se lancer dans une aventure de 54 épisodes où ça parle plus de politique que de romance, de fanservice et de scènes « shippy » (je dis ça sans aucune condescendance, je suis très friande de ce genre aussi. Je reconnais juste qu’ils sont plus accessibles). Mais, je ne recule devant aucun challenge, donc *retrousse ses manches invisibles*

    Je pourrais vous appâter en vous disant que ce drama est souvent surnommé le « Game of Thrones chinois », sauf que non je ne ferais pas ça. *sort ses pierres en mousse pour caillasser avec amour la première personne qui osera faire la comparaison*

    Je commencerais donc par m’extasier sans aucune retenue sur l’intelligence du scénario. Certes, on est un peu paumé au départ, mais ça fait partie du jeu, n’ayez pas peur. Le premier épisode, je vous jure, j’avais une expression de constante confusion sur le visage. Je n’avais rien compris. Rien de rien. 

    Mais ! J’insiste vraiment là-dessus, il ne faut pas se laisser intimider par le premier épisode, c’est normal d’être perdu, c’est même un parti pris. Ce drama est construit de telle manière qu’on comprend ce qu’il se passe peu à peu, qu’on réalise au fur et à mesure combien son héros est aussi brillant que sa réputation laisse supposer, que rien n’est laissé au hasard. Chaque mot compte. Rien n’est superflu. Il faut rester attentif/ve non-stop.

    Nirvana In Fire

    Ce drama est écrit avec un tel souci du détail, c’est comme regarder une toile complexe se dessiner sous nos yeux. J'apprécie tout particulièrement ce genre d'histoire qui fait confiance au spectateur pour comprendre, ne le prend pas pour un idiot. Le rythme de l'intrigue est constant, il n'y a jamais de temps mort. Les auteurs savent où ils vont, ce qu'il font.

    Parlons maintenant des personnages. On a en premier lieu notre héros, Mei Changsu/Lin Shu. Présenté comme le stratège le plus brillant du monde connu, il ne faillit pas à sa réputation. Qu’il est jouissif de le voir manipuler les gens, ils lui mangent dans la main, c’est un maître. C’est quelqu’un de très réfléchi et de patient. Mais surtout, rien ne doit se mettre en travers de son objectif. C’est ce qui le maintien en vie, c’est sa seule raison d’exister. C’est un personnage difficile à cerner de prime abord, mais on finit par s’attacher à lui. Hu Ge est parfait dans ce rôle. Un vrai tour de force.

    Je ne peux m’empêcher de parler de mon personnage chouchou, le Prince Jing. J’en dirais le moins possible pour que le drama garde toutes ses surprises, mais on a là un personnage ultra sérieux, austère, sans humour, avec en plus l’apparence et la voix de Wang Kai... *soupir*

    Jingyan est le cousin de Lin Shu et son meilleur ami avant la tragédie. Il reste profondément traumatisé par l’évènement et est dégoûté par les comploteurs du palais, préférant les champs de bataille. C’est quelqu’un d’extrêmement frustrant car très droit, incorruptible et qui place la justice avant tout. Il manque cruellement de recul sur les choses et est entêté comme pas deux. Mais je l’aime quand même. Très très fort. Il y a aussi Nihuang, la générale badass, anciennement fiancée à Lin Shu, qui est d’une loyauté sans borne et qui n’a pas froid aux yeux.

    En fait, je pourrais passer des heures à décrire les personnages de ce drama, tant ils sont bien écrits, ont tous une personnalité distincte, les bons comme les mauvais (Fei Liu, Jingrui, Meng Zhi, Xie Yu, Prince Yu…) Pas un seul personnage n'est pénible, ce qui est un exploit quand on compte autant de gens différents.

    Nirvana In Fire

    La réalisation est magnifique, la photographie est un régal visuel. C’est superbement filmé. Je n’ai pas les mots pour décrire combien les costumes et les décors sont sublimes. Il y a un tel souci du détail, une multitude de figurants aidant à rendre le palais fourmillant de vie, l’environnement réaliste. C’est un reproche que j’ai tendance à faire à beaucoup de dramas historique, c’est qu’on voit peu de gens vraiment vivre entre les murs impériaux, sauf les protagonistes d’une scène et deux-trois serviteurs. J’ai trouvé que Nirvana in Fire réussissait haut la main à donner l’illusion qu’il y avait de la vie, en dehors de celle des personnages que l’on suit.

    La musique n'est pas en reste, car l'OST est divine. Les chansons-titres sont écrites sur mesure et collent aux événements, les instrumentales accompagnent à merveille ce récit.

    Si j’avais un reproche à faire à ce drama, ce serait la presque absence de personnages féminins vraiment importants. Seule la Consort Jing a un rôle de premier ordre dans ce drama. La féministe en moi pleure un peu devant le « sausage-fest ». Mais ! les femmes présentes sont très bien écrites, ce qui compense un tout petit peu.

    Nirvana In Fire

    En conclusion, je dirais que je recommande mille fois ce drama. Il est passionnant, émouvant, haletant, d’une beauté à couper le souffle, interprété par d’excellents acteurs, écrit par une plume affûtée et sûre d'elle.

     

    Connaissez vous ce drama ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

     

    Pin It

    13 commentaires
  • Moon Lovers: Scarlet Heart Ryeo


    MOON LOVERS : SCARLET HEART RYEO


    Titre original :  Dalui Yeonin : Bobogyungsim Ryeo / 달의 연인 : 보보경심 려
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Drame, Historique, Romance
    Episodes : 20
    Année : 2016

    Casting :

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Résumé

    Go Ha Jin est une jeune femme du 21e siècle qui, suite à sa rupture avec son copain, se retrouve au bord de la mer. En essayant de sauver un enfant de la noyade, une éclipse apparaît et elle se voit transportée à l'ère Goryeo, pendant le règne de Taejo, le premier roi de cette ère. Elle devra alors vivre sous l'identité de Hae Su, cousine de la femme de Wang Wuk, le 8ème prince, et sera ainsi mêlée aux conflits entre les princes Wang.

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Mon avis
     
    8 / 10 : Je prévoyais de regarder la première version de ce drama qui n'est autre que Bu Bu Jing Xin, un drama Chinois. Mais on a réussi à me convaincre de me lancer d'abord dans cette version plus récente de cette oeuvre et pour une fois j'ai eu envie de suivre un conseil.

    Moon Lovers me faisait envie de par son histoire temporelle. Certes, l’héroïne qui se voit projeter dans une époque différente de la sienne n'est pas très original, mais c'est efficace, en tout cas pour moi qui suit fan de ce genre d'intrigue. Et je peux dire sans hésitation que ça a encore bien marché sur moi. Ce drama a été prenant du début à la fin et même si j'ai trouvé plusieurs défauts, cela ne m'a pas empêché d'aimer plus que je ne l'aurais imaginé.

    Il est vrai que l'histoire est quelque peu répétitive par moment, mais les rebondissements étaient présents et nombreux et ainsi ont permis facilement de tenir en haleine le téléspectateur tout le long des épisodes. Je n'ai ressenti que très peu de longueurs et ça fait du bien car j'avoue avoir du mal avec les dramas coréens qui en ont souvent.

    Cependant si je dois reprocher quelque chose, ce sont les trop nombreuses ellipses qui m'ont passablement agacé. Je suis déjà pas fan de base des ellipses de temps, mais quand elles commencent à prendre trop de place dans une histoire, j'ai tendance à me lasser. La j'ai eu clairement l'impression que c'était plus une facilité scénaristique de façon à ce qu'on échappe au développement non seulement du récit mais aussi des personnages. Et dieu sait que certains personnages auraient mérité d'être plus approfondis. Et puis certaines n'étaient clairement pas indispensable, du moins pas aussi longue ! Toutes ces ellipses n'ont pas joué en faveur du drama parce que cela donnait l'impression qu'il était un peu bâclé par moment, quelques épisodes de plus n'aurait pas été de refus.
     
    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Mais le drama reste très bon dans l'ensemble et surtout très émouvant, le tout bercé par un OST en or ! Les dramas historiques excellent vraiment en matière d'OST et encore une fois j'ai eu un énorme coup de coeur pour les musiques ! Côté réalisation, j'ai trouvé le tout très esthétique. Les décors, les paysages ainsi que les costumes étaient magnifiques, rien à redire.

    Passons enfin au casting et commençons par le très célèbre Lee Jun Ki ! On m'a vanté maintes et maintes fois les mérites de cet acteur, autant vous dire que je plaçais la barre très haute à son sujet. Malheureusement je n'ai pas été aussi enthousiaste de sa performance contrairement à d'autres. C'est un bon acteur, il est vrai, mais il ne m'aura pas autant subjugué que d'autres personnes. J'ai beaucoup aimé le personnage qu'il incarnait, un personnage intéressant de part ses multiples facettes. Un prince solitaire qui aurait réussi à m'émouvoir à plusieurs reprises. Je n'ai pas grand chose à dire à son sujet, c'est un personnage que j'ai aimé, point.
     
               Moon Lovers : Scarlet Heart RyeoMoon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Pour ce qui est de l'actrice principale, je ne la connaissais pas du tout, c'était une totale découverte, mais une belle découverte. L'interprétation de IU a été plus que correcte, pas la meilleure actrice que j'ai pu croisé mais je l'ai beaucoup apprécié. De même pour son personnage qui est pétillant et très drôle. Son évolution était intéressante mais j'avoue n'avoir pas été complètement conquise de celle ci. L’héroïne devient certes mature, mais j'ai trouvé que le personnage devenait assez mou par la suite ce qui fait que je me suis grandement désintéressée de celui ci.

    La romance entre les deux protagonistes m'a presque laissé de marbre, et principalement à cause des ellipses qui ont empêché son bon développement. L’héroïne a passé plus de temps à attendre le héros que d'être avec lui. Et puis le fait qu'elle était assez indécise dans ses sentiments envers le protagoniste masculin n'a pas aidé, c'est dommage.

    Pour ce qui est du reste des personnages, j'ai trouvé qu'une grande majorité manquaient cruellement de développement, sans compter qu'on a mis de côté certains sans explication. Je pense notamment à Wang Wuk qui était particulièrement effacé sur la deuxième partie du drama alors que très présent sur la première.

    Enfin venons à la fin de cette critique avec la fin du drama. Je n'ai rien à dire à son propos à part que c'est une belle conclusion, je l'ai personnellement beaucoup aimé car forte en émotion.
     

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Il est vrai que Moon Lovers a plus d'un défaut comme les trop nombreuses ellipses temporelles qui ont gâché le développement de l'histoire mais aussi de plusieurs personnages, sans compter une intrigue quelque peu répétitive par moment. Néanmoins c'est un drama que j'ai pris plaisir à voir car intéressant sur plusieurs points, avec une réalisation très jolie ainsi qu'un OST incroyablement beau. Un drama que je conseille malgré tout !

     
    Connaissez vous ce drama ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

    Pin It

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique