• Dramas Coréens

  • Moon Lovers: Scarlet Heart Ryeo


    MOON LOVERS : SCARLET HEART RYEO


    Titre original :  Dalui Yeonin : Bobogyungsim Ryeo / 달의 연인 : 보보경심 려
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Drame, Historique, Romance
    Episodes : 20
    Année : 2016

    Casting :

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Résumé

    Go Ha Jin est une jeune femme du 21e siècle qui, suite à sa rupture avec son copain, se retrouve au bord de la mer. En essayant de sauver un enfant de la noyade, une éclipse apparaît et elle se voit transportée à l'ère Goryeo, pendant le règne de Taejo, le premier roi de cette ère. Elle devra alors vivre sous l'identité de Hae Su, cousine de la femme de Wang Wuk, le 8ème prince, et sera ainsi mêlée aux conflits entre les princes Wang.

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Mon avis
     
    8 / 10 : Je prévoyais de regarder la première version de ce drama qui n'est autre que Bu Bu Jing Xin, un drama Chinois. Mais on a réussi à me convaincre de me lancer d'abord dans cette version plus récente de cette oeuvre et pour une fois j'ai eu envie de suivre un conseil.

    Moon Lovers me faisait envie de par son histoire temporelle. Certes, l’héroïne qui se voit projeter dans une époque différente de la sienne n'est pas très original, mais c'est efficace, en tout cas pour moi qui suit fan de ce genre d'intrigue. Et je peux dire sans hésitation que ça a encore bien marché sur moi. Ce drama a été prenant du début à la fin et même si j'ai trouvé plusieurs défauts, cela ne m'a pas empêché d'aimer plus que je ne l'aurais imaginé.

    Il est vrai que l'histoire est quelque peu répétitive par moment, mais les rebondissements étaient présents et nombreux et ainsi ont permis facilement de tenir en haleine le téléspectateur tout le long des épisodes. Je n'ai ressenti que très peu de longueurs et ça fait du bien car j'avoue avoir du mal avec les dramas coréens qui en ont souvent.

    Cependant si je dois reprocher quelque chose, ce sont les trop nombreuses ellipses qui m'ont passablement agacé. Je suis déjà pas fan de base des ellipses de temps, mais quand elles commencent à prendre trop de place dans une histoire, j'ai tendance à me lasser. La j'ai eu clairement l'impression que c'était plus une facilité scénaristique de façon à ce qu'on échappe au développement non seulement du récit mais aussi des personnages. Et dieu sait que certains personnages auraient mérité d'être plus approfondis. Et puis certaines n'étaient clairement pas indispensable, du moins pas aussi longue ! Toutes ces ellipses n'ont pas joué en faveur du drama parce que cela donnait l'impression qu'il était un peu bâclé par moment, quelques épisodes de plus n'aurait pas été de refus.
     
    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Mais le drama reste très bon dans l'ensemble et surtout très émouvant, le tout bercé par un OST en or ! Les dramas historiques excellent vraiment en matière d'OST et encore une fois j'ai eu un énorme coup de coeur pour les musiques ! Côté réalisation, j'ai trouvé le tout très esthétique. Les décors, les paysages ainsi que les costumes étaient magnifiques, rien à redire.

    Passons enfin au casting et commençons par le très célèbre Lee Jun Ki ! On m'a vanté maintes et maintes fois les mérites de cet acteur, autant vous dire que je plaçais la barre très haute à son sujet. Malheureusement je n'ai pas été aussi enthousiaste de sa performance contrairement à d'autres. C'est un bon acteur, il est vrai, mais il ne m'aura pas autant subjugué que d'autres personnes. J'ai beaucoup aimé le personnage qu'il incarnait, un personnage intéressant de part ses multiples facettes. Un prince solitaire qui aurait réussi à m'émouvoir à plusieurs reprises. Je n'ai pas grand chose à dire à son sujet, c'est un personnage que j'ai aimé, point.
     
               Moon Lovers : Scarlet Heart RyeoMoon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Pour ce qui est de l'actrice principale, je ne la connaissais pas du tout, c'était une totale découverte, mais une belle découverte. L'interprétation de IU a été plus que correcte, pas la meilleure actrice que j'ai pu croisé mais je l'ai beaucoup apprécié. De même pour son personnage qui est pétillant et très drôle. Son évolution était intéressante mais j'avoue n'avoir pas été complètement conquise de celle ci. L’héroïne devient certes mature, mais j'ai trouvé que le personnage devenait assez mou par la suite ce qui fait que je me suis grandement désintéressée de celui ci.

    La romance entre les deux protagonistes m'a presque laissé de marbre, et principalement à cause des ellipses qui ont empêché son bon développement. L’héroïne a passé plus de temps à attendre le héros que d'être avec lui. Et puis le fait qu'elle était assez indécise dans ses sentiments envers le protagoniste masculin n'a pas aidé, c'est dommage.

    Pour ce qui est du reste des personnages, j'ai trouvé qu'une grande majorité manquaient cruellement de développement, sans compter qu'on a mis de côté certains sans explication. Je pense notamment à Wang Wuk qui était particulièrement effacé sur la deuxième partie du drama alors que très présent sur la première.

    Enfin venons à la fin de cette critique avec la fin du drama. Je n'ai rien à dire à son propos à part que c'est une belle conclusion, je l'ai personnellement beaucoup aimé car forte en émotion.
     

    Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo

    Il est vrai que Moon Lovers a plus d'un défaut comme les trop nombreuses ellipses temporelles qui ont gâché le développement de l'histoire mais aussi de plusieurs personnages, sans compter une intrigue quelque peu répétitive par moment. Néanmoins c'est un drama que j'ai pris plaisir à voir car intéressant sur plusieurs points, avec une réalisation très jolie ainsi qu'un OST incroyablement beau. Un drama que je conseille malgré tout !

     
    Connaissez vous ce drama ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?


    18 commentaires
  • Healer

    HEALER 

    Titre original :  Hilleo / 힐러
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Action, Drame, Romance
    Episodes : 20
    Année : 2014 / 2015

    Casting :

    Healer

    Résumé

    En 1992, un incident est survenu à cause de cinq amis dirigeant une radio pirate. Des années ont passé depuis lors et cette affaire implique désormais les enfants de ces derniers. Kim Mun Ho est un journaliste à succès. Depuis des années, celui-ci soupçonne son frère Kim Mun Sik d'avoir un lien avec cet incident, il apprendra fortuitement la vérité sur ces événements particuliers et commencera alors à approcher tout le monde afin de démêler le vrai du faux et régler le conflit. N'ayant aucune preuve, il engage Seo Jeong Hu aussi connu sous le nom de code Healer, coursier de nuit, pour faire des recherches, ce dernier étant très compétent et pouvant accomplir toute tâche qui lui est confiée contre une somme d'argent. Enfin, Chae Yeong Sin est une jeune journaliste travaillant dans un journal web dans la section divertissement et rêvant de devenir légendaire comme Oriana Fallaci, ainsi que de rencontrer un jour son idole Kim Mun Ho et Healer...

    Healer

    Mon avis

    7 / 10 : Healer est le drama de 2015, celui dont j'entendais chanter les louanges, celui qui était sur toutes les lèvres, celui qui apparaissait à chaque fois dans le podium des meilleurs dramas de 2015, bref c'était un drama a ne absolument pas manquer selon les dramavores. On la vanté comme étant le nouveau City Hunter, et cela m'a forcément intrigué car je suis une fan du drama. Mais est il vraiment à la hauteur de City Hunter ? Est il vraiment aussi bon que lui ? Pour moi la réponse sera non.

    Pour être honnête, ce qui m'a surtout donné envie de le voir, c'est la comparaison avec City Hunter. Car même si j'adore les histoires avec des héros masqués, l'intrigue de Healer ne me tentait pas plus que ça. Il faut dire aussi que celle ci ne présentait rien de bien inédit. Les premiers épisodes ont été pour moi très laborieux, on nous servait pas mal de flash back, et j'ai eu du mal à faire le lien entre passé et présent, à distinguer qui était qui, quels étaient les différents liens qui unissaient les personnages. J'ai trouvé en fait le début assez brouillon et je suis même arrivé à me demander pourquoi ce drama a eu du succès. J'ai commencé à être à fond dedans qu'à partir de l'épisode 8 ou les choses commençaient vraiment à se mettre en place et les relations à se nouer.

    Je suis restée un peu sur ma faim concernant Healer, j'aurai voulu le voir plus dans l'exercice de ses fonctions, surtout que son travail présentait un côté assez ludique grâce à la technologie utilisé, technologie qui ne le sera pas tant que ça mise en avant dans la série, ce qui est un peu regrettable. La force du drama demeure surtout dans l'action et le suspense présent tout au long de la série, et sans ça, j'avoue que je ne serai peut être pas aller jusqu'au bout. Car bien que prenant, le drama n'est pas très original et j'ai été déçu de la révélation finale, je m'attendais à quelque chose de plus grandiose concernant le groupe de journaliste, on nous fait tant languir depuis le début à propos de cette histoire, qu'à la fin je me suis sentie comme trahi, je me suis dit "tout ça pour ça..." Et outre cette "mini" déception, le drama était long par moment, et je ne parle pas seulement des premiers épisodes, mais aussi des derniers, à tel point que je n'en voyais plus le bout.

    Healer

    On pourrait croire en me lisant, que je n'ai pas apprécié tant que ça le drama, détrompez vous. Alors certes je n'ai pas eu de coup coeur, mais le drama était intéressant, et même s'il était lent par moment, cela ne l'a pas empêché d'avoir quelques rebondissements plutôt appréciable. Et puis le casting était très bon. Pour une fois j'avais la chance de connaitre le couple principal, et ça c'est vraiment agréable car se sont deux acteurs que j'apprécie grandement.

    Ce fut un plaisir de retrouver Ji Chang Wook dans le rôle de Jeong Hu alias Healer. Je l'ai trouvé très bon dans ce drama bien que j'ai préféré sa performance dans Empress Ki. Dans Healer il incarne un personnage très attachant, et dans lequel on peut facilement se reconnaître malgré ses prouesses physiques incroyable et son travail hors du commun. Il a des qualités comme des défauts, il est sincère dans ses sentiments et a cette sensibilité qui rend le personnage très humain. Même si c'est pas mon coup de coeur dans le drama, ça reste un personnage que j'ai énormément apprécié.

    Mon coup de coeur revient à Chae Yeong Shin joué par Park Min Young. Je ne vais pas vous mentir, je craignais vraiment que son rôle soit trop similaire à City Hunter et que du coup son jeu aussi, car tout s'y prêtait, cependant j'ai eu une agréable surprise en découvrant une héroine bien différente. Une femme pleine de vie, charmante, attendrissante, qui ne se laisse pas abattre par les obstacles de la vie, qui ne se plaint pas malgré ce qu'elle a vécu. Bref une héroine pétillante comme j'aimerai en voir plus. Même si elle n'avait pas forcément les mêmes atouts que Healer et que du coup à plusieurs reprises elle a été la demoiselle en détresse, je ne l'ai jamais sentit comme un poids pour le héro. Elle était même bénéfique pour lui. C'est un rôle qui allait très bien à l'actrice que j'aurai plaisir à revoir dans un autre drama.

    Healer

    Si je dois citer un point positif, c'est bien la romance. Une romance sans excès, elle est juste incroyablement belle et naturelle. J'ai aimé le fait que tout soit clair entre les deux, qu'il ne va pas y avoir les habituelles clichés qui pourrait être à l'origine de quiproquos vu et revu. Oubliez aussi le triangle amoureux qui pourrait etre sujet à des doutes entre les protagonistes. La relation est simple mais très touchante. L'alchimie entre les acteurs est fabuleuse et je regrette même qu'on en ai pas vu plus.

    Je ne vais pas m'attarder sur le reste des personnages car il ne m'ont pas spécialement marqué hormis la hackeuse et ami du héro. De plus, j'ai trouvé que certains n'étaient pas assez creusé, notamment les antagonistes. Le casting dans son ensemble était bon, je n'ai pas eu de déception même si je regrette que certains acteurs et actrices n'ont pas été plus mis avant à cause de leur personnage.

    La fin du drama m'a laissé un gout d'inachevé, mais reste à l'image du drama qui dans son ensemble m'a laissé sur ma faim tant au niveau de l'histoire que des personnages.

    Avant de finir cette critique, je souhaiterai quand même dire un mot sur l'OST. Il est sympathique et colle bien à l'ambiance du drama, cependant il ne m'a pas plus marqué que ça à part 2 pistes, et plus précisément le thème de Healer et la chanson Eternal Love.

    Healer

    En conclusion, pour moi Healer n'est pas le digne successeur de City Hunter. C'est un thriller palpitant qui regroupe un tas de qualités mais aussi un tas de défauts. L'histoire est prenante et pleine de suspense mais malheureusement baclé sur certains points. L'intrigue principale m'a un poil déçu car trop basique, et certains personnages n'ont pas assez été approfondis. Néanmoins je retiendrai malgré tout la très jolie romance entre les protagonistes interprétés par deux acteurs dont le talent n'est plus à prouvé. Malgré quelques points noirs, je recommande tout de même ce drama.

    Ton avis ?


    8 commentaires
  • You're Beautiful

    YOU'RE BEAUTIFUL 

    Titre original :  미남이시네요
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Musical, Romance, Comédie
    Episodes : 16
    Année : 2009

    Casting :

    You're Beautiful

    Résumé

    Le drama suit la vie d'un groupe d'idoles en vogue. Le jeune Go Mi Nam est sélectionné pour faire d'A. N. Jell, un célèbre groupe d'idoles, mais se retrouve dans l'impossibilité d'intégrer le groupe suite à une opération de chirurgie esthétique qui a mal tourné. Sa sœur jumelle, qui étudie dans un couvent, finit par prendre sa place pour laisser à son frère une chance de réaliser son rêve lorsqu'il sera guéri. Seulement, le leader du groupe, Tae Kyeong, ne porte pas le petit nouveau dans son cœur. Et les situations embarrassantes s'enchaînent...
     

    You're Beautiful

    Mon avis

    4 / 10 : You're Beautiful n'est pas le drama qui me tentais le plus mais au vue de son succès je me suis dit pourquoi pas lui donner une chance. Je n'avais pas de grandes attentes le concernant mais j'ai malgré tout été déçu. Je respecte tout à fait les personnes qui l'ont aimé mais personnellement je ne comprend absolument pas l'engouement qu'il a y eu autour de ce drama. Je l'ai trouvé mauvais et peu de choses ont réussi à me séduire lors de mon visionnage.

    Déjà l'histoire n'est pas très originale, et c'est pour cette raison que je n'avais jamais été très attiré par lui. Nous avons donc une femme qui va se travestir en homme, comme dans plein d'autres dramas, dans le but de remplacer momentanément son frère dans un groupe de musique. Je vais passée outre le fait que l’héroïne n'était pas du tout convaincante en tant qu'homme, mais je ne lui est pas tenu rigueur car, comme je l'avais dit dans une autre critique, aucune n'actrice ne m'a jamais vraiment convaincu dans ce type de rôle.

    Dès les premiers épisodes, le drama nous sert un condensé de clichés, personnages horripilant et scènes ridicules. Bon j'exagère un peu pour les personnages, je ne les ai pas tous détesté, mais bon dans l'ensemble je n'ai pas spécialement été conquise, ni par le casting d'ailleurs.

    You're Beautiful

    Et parlons justement du casting et plus particulièrement du gros point noir du drama, j'ai nommé l’héroïne ! Je ne sais même pas par quoi commencer tant il y a de choses à dire à son sujet. En fait elle m'a fortement fait pensé aux héroïnes d'animes, mais pas n'importe lesquels, celles qu'on retrouve dans les animes de type harem. Les protagonistes féminins de ce genre d'animes sont des personnages complètement idiot, qui ne savent pas se défendre et qui n'ont pas de caractère. Ce sont des personnages très détestés par les personnes regardant des animes et par moi même du coup, et la j'ai eu l'impression de retrouve ce type d’héroïne en version live. Je sais que le problème ne vient pas de l'actrice, car Park Shin Hye est une actrice que j'apprécie. Je l'avais adoré dans Heaven's Tree ou elle avait livré une performance incroyable, cependant je l'ai détesté dans le rôle de Go Mi Nam même si elle a correctement joué son rôle. Go Mi Nam est une héroïne cruche, agaçante, complètement idiote, [SPOIL] Elle a quand même réussi à se mettre un coup de teaser et je ne parle même pas de la scène de la piscine ! Et des scènes de ce genre il y en a plusieurs malheureusement... [/SPOIL], elle est trop docile, veut toujours être gentille avec tout le monde, en fait elle n'a pas de personnalité. J'ai espéré qu'à un moment elle se rebelle, mais en fait rien. Elle est peut être beautiful mais c'est bien la seule chose qu'elle a pour elle.

    Je ne connaissais pas par contre l'acteur Jang Geun Seok dans le rôle de Hwang Tae Kyeong, personnage qui m'aura le plus amusé avec le manager. J'ai adoré ces mimiques surtout le tic avec sa bouche ! Je n'ai pas grand chose à dire à propos de l'acteur à part qu'il a bien joué sans être extraordinaire. Contrairement à pas mal de personnes, je n'ai pas trouvé son personnage si dur envers Go Mi Nam, je l'ai même trouvé trop gentil par moment. Il avait l'air distant avec elle, mais restait quand même très attentionné.

    Par contre je n'ai pas trouvé l'interprétation de Jung Yong Hwa si grandiose ou alors c'est son personnage qui ne l'a pas mis en valeur. Il tient le rôle de Kang Shin Woo, un personnage que je n'ai ni adoré, ni détesté. Il est attachant, d'une extrème gentillesse, mais c'est tout. Pour moi le personnage est assez fade, et sert souvent de décor [SPOIL] Comme par hasard il se trouvait à chaque fois dans les parages quand il se passait quelque chose entre l’héroïne et Hwang Tae Kyeong, à la longue c'était agaçant. Et puis il voyait que Go Min Nam avait des sentiments pour Hwang Tae Kyeong donc qu'il lui fasse presque des reproches, j'ai pas apprécié. Alors oui elle lui a posé quelques lapins, mais bon, ça se voyait comme un nez au milieu d'une figure qu'elle aimait l'autre membre du groupe, donc il peut s'en vouloir qu'à lui même car en agissant comme il l'a fait, il s'est blessé tout seul. Cependant je blâme malgré tout Go Min Nam pour ne pas s'être rendu compte plus tôt des sentiments de Kang Shin Woo, il faudrait être aveugle pour ne pas le voir, m'enfin je ne vais pas revenir sur la bêtise du protagoniste féminin.[/SPOIL].

    You're Beautiful

    Enfin passons au dernier membre du groupe qui est Jeremy alias Lee Hong Gi. D'habitude, c'est le genre de personnage que j'adore, mais ici je n'ai pas eu de coup de coeur, et c'est à peine si je l'ai aimé. Il était marrant, il m'a parfois fait rire, mais il était assez puéril et j'ai eu du mal avec ça. [SPOIL] Je n'ai pas aimé la crise qu'il a fait quand il a apprit que Go Mi Nam aimait quelqu'un d'autre que lui. Il espérait quoi ? Qu'elle se force à l'aimer ? Autant je compatissais un minimum pour Kang Shin Woo car il y avait eu un vrai rapprochement entre lui et Go Mi Nam, autant la je n'ai pas compris. Go Mi Nam n'a rien fait pour qu'il espère une quelconque relation entre eux deux, et d'ailleurs durant le drama rien ne laissait prévoir qu'il pouvait y avoir des sentiments amoureux entre ces deux la, donc je n'ai pas compris pourquoi ils ont voulu absolument mettre un carré amoureux. Enfin tout ça pour dire que la raison de sa crise m'est passé à côté, je n'ai pas compris pourquoi il a agit comme ça. Certes c'est dur de se faire rejeter, même si je n'appellerai pas ça un rejet, mais le personnage a quand même un certain âge, et aurait du comprendre que tout les femmes ne lui tombe pas dans les bras. [/SPOIL] Enfin bref, je m'égare un peu concernant Jeremy, mais voila son côté enfantin n'a eu aucun charme sur moi.

    En me lisant on pourrait croire que tout est à jeter, mais je vous rassure, ce n'est pas le cas. Quoique ce n'était pas loin... Si j'ai réussi à continuer; c'est principalement grâce l'humour, certaines scènes étaient hyper drôle notamment la scène du cochon. Mais, parce qu'il y a un mais, je n'ai pas toujours adhéré aux gags, notamment ceux du à la maladresse de l’héroïne. Ils ont beaucoup insisté sur ça et au bout d'un moment j'ai trouvé ça lourd. Et si je n'ai pas autant accroché, c'est parce que l'humour de la série est un humour assez absurde ou on compte beaucoup sur l'exagération pour faire rire. J'aime ce type d'humour, mais plutôt dans les dramas Japonais or dans ce drama, j'ai trouve l'humour parfois vaseux, mais bien sur, ce n'est que mon avis.

    Je vais quand même citer un autre point positif qu'est l'OST. La bande son est assez pauvre c'est pourquoi on entendant souvent les même pistes, mais ça reste un OST que j'ai apprécié, et je le réécouterai avec plaisir, car certaines chansons étaient vraiment sympathiques.

    Je ne vous cache pas que j'ai eu du mal à le finir, surtout que vers la fin, l'humour était beaucoup moins présent et il y avait des longueurs. D'ailleurs dans l'ensemble du drama, les rebondissement manquaient. Il y en avait mais pas tant que ça. La fin n'est pas généalissime mais est à l'image du drama : médiocre.

    You're Beautiful

    Je m'excuse pour ceux et celles qui l'ont aimé, mais pour moi You're Beautiful a été un supplice et je m'étonne d'avoir réussi à finir le drama. Malgré une histoire peu original, il y avait matière à faire quelque chose d'innovant, mais le drama n'a pas réussi son pari, et je comprend maintenant pourquoi il n'a pas eu autant de succès en Corée du Sud. Les personnages sont des stéréotypés ambulants et l’héroïne est un des pires protagonistes féminins que j'ai pu rencontrer, c'est dommage car l'actrice est très bonne. You're Beautiful n'est pas un drama que je conseillerai car il est mauvais sur de nombreux points et ces seules qualités ne l'aide pas à faire de lui une bonne série.

    Ton avis ?

     

    8 commentaires
  • Empress Ki

    EMPRESS KI

    Titre original :  Ki Hwanghoo / 기황후
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Historique, drame, action
    Episodes : 51
    Année : 2013

    Casting :


    Empress Ki

    Résumé

     Au XIVe siècle, la jeune Nyang est envoyée avec sa mère loin de son royaume natal de Koryo pour devenir esclave à la cour des Yuan. Parvenant de justesse à échapper à ce cruel destin, elle se lance à la recherche de son père, et se retrouve au service du roi de Shenyang. Malgré elle, puis par désir de vengeance et par amour, elle prendra ainsi part aux diverses luttes de pouvoir et changera à jamais le cours de l’Histoire…

    Empress Ki

    Avis

    9 / 10 : Je m'étais promis de regarder enfin un drama historique cette année, et j'ai jeté mon dévolu sur Empress Ki. Ce n'est pas le drama dont j'ai entendu le plus parler hormis sur quelques blogs qui en disaient du bien. Il est vrai que les avis positifs m'ont poussé à le choisir, mais ce qui a surtout conforté mon choix est l'OST. J'ai connu la bande son bien avant de visionner ce drama, et se fut un énorme coup de coeur. Les pistes sont magnifiques, autant les vocales que les instrumentales, et du coup j'avais très envie de découvrir ces sublimes musiques à travers la série.

    Je ne vais pas mentir sur le fait que le nombre d'épisodes m'a fait légèrement peur. Pas que j'appréhende spécialement de commencer une série longue car pour moi toute oeuvre mérite une chance du moment qu'elle nous tente. Mais par rapport aux autres pays, je trouve personnellement que les dramas coréens ont pas mal de longueurs, et si vous me lisez depuis quelques temps, vous saurez que j'abandonne assez vite les dramas qui en ont un peu trop étant donné que je me lasse très vite.

    Empress Ki n'y échappe malheureusement pas, cependant il n'y en avait pas autant que je me l'imaginais. L'action, la romance, les moments plus dramatiques, le tout était très bien dosé, le drama était impeccablement rythmé, et j'ai rencontré moins de longueurs dans ce drama de 51 épisodes, que dans certains dramas de 16 épisodes.

    Empress Ki

    Il faut dire aussi que les rebondissements sont très nombreux et c'est grâce à eux que la série est aussi prenante. 51 épisodes peuvent paraître long, mais je vous assure que dans Empress Ki ce n'est pas le cas, et c'est même le contraire, ça passait juste trop vite par moment ! Les cliffhangers étaient présent à chaque épisodes, le suspense ne laisse pas de répit, on a pas le temps de reprendre notre souffle tant il se passe de choses et qu'est ce que ça fait du bien ! J'ai l'impression que ça fait longtemps que je n'avais pas ressenti un sentiment d'addiction aussi fort devant un drama, heureusement que Empress Ki était la pour me prouver qu'on peut tenir la distance même avec un nombre conséquent d'épisodes.

    Le drama annonce dès le début la couleur : l'héroine sera impératrice. Certains trouveront peu d'intérêt à nous le montrer car préféreraient le découvrir eux-mêmes, mais à titre personnel, cela ne m'a pas dérangé du tout. En me remémorant les dramas que j'ai pu visionner, très rare sont ceux qui ne sont pas prévisibles, et j'insiste sur le "très", donc qu'on nous présente le drama de cette façon ne l'a pas rendu moins intéressant, et puis avec un titre comme "Empress Ki", on ne peut que deviner qu'elle le deviendra donc pas de surprise de ce côté-là.

    Je ne connaissais pas du tout l'histoire de l'impératrice Ki mais j'ai été curieuse de découvrir sa montée en puissance, car on s'aperçoit dès les premiers épisodes que l’héroïne est partit de rien. Son ascension sera semé d'embûches et ses ennemis seront nombreux, tant que je me suis demandée à plusieurs reprises comment elle allait arriver à détenir un tel titre. Même si l'on voit cette scène du début la montrant impératrice, on a l'impression que rien n'est joué d'avance, qu'elle parviendra jamais à gagner tellement elle subira d'affront. Et c'est toutes ses intrigues autour d'elle qui rend le drama si palpitant.

    Empress Ki

    Parlons en justement de l'héroine alias Seung Nyang. Je vous parlais avant que le nombre d'épisode m'effrayais un peu, mais la présence de Ha Ji Won m'avait également "refroidit". Je l'ai découvert dans Secret Garden ou l'actrice ne m'avait pas du tout convaincu, autant dans son rôle de femme que d'homme. Donc quand j'ai découvert qu'elle se travestissait en homme dans la première partie du drama, je vous avoue que je n'étais pas ravie. J'ai eu un peu de mal avec ça, car pour moi on remarque de suite que c'est une femme malgré son déguisement, mais je ne lui est pas tenu rigueur parce qu'aujourd'hui, aucune actrice est arrivé à me convaincre dans ce genre de rôle. Outre le fait qu'elle ne ressemblait pas à un homme, je n'étais pas emballée par son jeu, néanmoins je l'ai trouvé bien meilleure une fois que le véritable sexe de celle ci a été révélé. Plus j'avançais dans le drama, plus je l'appréciais. Ce n'est pas un coup de coeur, loin de la, mais j'ai aimé son jeu dans Empress Ki. Pour revenir à son personnage, elle incarne une héroine tout a fait admirable. Une femme forte, qui a du caractère, très intelligente et très habile au combat, que demandez de plus ? J'ai beaucoup aimé son audace et sa façon de regarder ces ennemis de haut, elle a prouvé qu'elle n'avait pas peur et qu'elle ne se laissera pas faire, et ce genre de femme, on en voit que trop peu dans les dramas, malheureusement.

    Empress Ki

    Nous avons ensuite Ju Jin Mo dans le rôle de Wang Yu, le roi de Goryeo. J'ai connu cet acteur dans le film 200 Pounds Beauty, un film que j'avais adoré ! Je l'ai vu il y a longtemps et du coup j'avoue ne pas me rappeler du jeu de l'acteur dans ce film, quoi qu'il en soit je l'ai trouvé génial dans Empress Ki. Son personnage a malencontreusement bénéficié de plusieurs scènes pas des plus intéressantes ce qui par conséquent a rendu le roi quelque peu ennuyant et entraîné des longueurs dans le drama. Je parle notamment des parties ou il se dressait contre Batolu, ennemi que je ne trouvais pas du tout intriguant [SPOIL] J'ai trouvé Wang Yuu et Batolu bien plus intéressants quand ils ont travaillé ensemble.[/SPOIL]. Heureusement se ne fut pas toujours le cas et dans l'ensemble c'est un personnage que j'ai énormément apprécié, il m'a fait pas mal de peine car le sort s'acharnait beaucoup sur lui. [SPOIL] Il perd d'abord la femme qui l'aime, puis Batolu qui était devenu une amie précieuse, et enfin son fils Maha. Et c'est surtout lors de cette dernière scène que j'ai eu le plus de peine. Il avait enfin l'occasion de vivre heureux avec son propre fils, mais la vie n'en a pas voulu ainsi.[/SPOIL]

    Empress Ki

    Je continue avec l'acteur Ji Chang Wook qui jouait Ta Hwan, l'empereur de Yuan. C'est un acteur dont j'avais entendu parlé mais je n'avais encore jamais eu l'occasion de le découvrir dans un drama, et j'ai été agréablement surprise de son jeu dans Empress Ki. Il a été grandiose dans le rôle de l'empereur, et j'ai eu un gros coup de coeur pour cet acteur que j'ai grandement envie de revoir dans d'autres séries. Il a été brillant dans les scènes d'émotions, et c'est au moment ou son personnage [SPOIL] ne pouvait plus parler suite à l'annonce de la mort de Nyang [/SPOIL] que j'ai pu voir l'étendu de son talent. Il n'y a par contre pas eu de coup de coeur du côté de son personnage. Je l'ai aimé mais il m'a assez agacé par moment. Déjà dès le début on nous présente quelqu'un de très immature, capricieux et égoïste, une vrai tête à claque ! Il va cependant beaucoup évoluer au contact de Seung Nyang pour mon plus grand plaisir. Se fut un personnage captivant, qui a de lourdes charges sur ses épaules, et qui va tant bien que mal devoir supporter autour de lui toute les personnes avides de pouvoir et d'argent. Une vie pas facile pour un empereur contrairement à ce qu'on pourrait croire. Il m'a beaucoup attristé surtout vers la fin [SPOIL] ou on se rend compte que seul l'Impératrice Ki est de son côté, car ni l'Impératrice Douairière ni Golta n'avait de sentiment pour ce pauvre garçon.[/SPOIL]. J'aurai pu apprécié plus ce personnage s'il n'avait pas été aussi lâche par moment, il m'a assez énervé à baisser les bras dès qu'un problème se présentait alors que Seung Nyang a toujours été la pour lui. J'aurai voulu qu'il lui fasse plus confiance même si celle ci lui cachait souvent des choses. Malgré ça, Ta Hwan est quelqu'un que j'ai aimé et c'est le personnage, à mon gout, le plus intéressant de la série.

    Je souhaiterais quand même dire un mot sur la romance car j'ai remarqué que la fan base se divisait en deux : ceux qui sont pour Nyang x Wang Yu et ceux qui sont pour Nyang x Ta Hwan. Personnellement j'ai préféré la romance entre Wang Yu et Nyang car je la trouvais plus naturelle, plus sincère et tout simplement plus belle. Je n'ai jamais eu l'impression qu'il y avait de véritables sentiments amoureux entre Ta Hwan et Nyang, pour moi ce n'était que des sentiments amicaux, voire fraternels. La plupart du temps, je trouvais que la romance entre l'empereur et l'héroine était un peu "forcé", c'est pourquoi j'ai largement préféré le couple que formait Nyang et Wang Yu.

    Empress Ki

    Parlons maintenant des antagonistes et autres personnages divers. Je commence avec El Temur interprété par Jeon Guk Hwan, un méchant que j'ai peu apprécié. Ce n'est pas le personnage en lui même qui me dérangeait mais le jeu de l'acteur, je l'ai connu dans Bridal Mask puis dans Angry Mom, mais il ne m'a jamais surprise, et dans Empress Ki, son jeu a été fade pour ma part. Il n'était pas mauvais mais il n'était pas extraordinaire non plus. De même pour l'acteur qui joue le fils de El Temur, son jeu était convaincant mais je n'ai pas été plus emballée que ça.

    En antagoniste j'ai bien plus apprécié Danashiri joué par une superbe actrice que je ne connaissais pas du tout, j'ai nommé Baek Jin Hee. Ses actes étaient horribles, malgré ça je n'ai jamais réussi à la détester, elle me faisait plus pitié qu'autre chose, bien que j'ai adoré lorsque Nyang la remettait à sa place ! Elle a été entraîné sans le vouloir dans les machinations de son père, un père qui a beaucoup déteint sur elle pour le plus grand malheur des autres personnages.

    J'ai également adoré Yeom Byeong Su joué par Jeong Wung In. Cet acteur a été formidable, son jeu était excellent ! J'ai haï son personnage qui était détestable au plus haut point, je n'avais qu'une envie, c'est qu'il meurt. Mais bizarrement j'ai eu de la peine lorsque [SPOIL] qu'il n'a pas pu concrétiser son amour avec la servante, pourtant je ne l'aimais pas non plus elle, mais il apportait un peu d'amour trop peu présent dans ce monde.[/SPOIL]

    J'ai été étonnée de découvrir le chef de la maison de l'aigle, je ne m'y attendais pas même si j'avais quelque doute lorsqu'on apprend [SPOIL] qu'il se trouve dans le palais. J'ai eu beaucoup de peine à découvrir que c'était Golta car c'était un personnage que j'adorais, hyper attachant, toujours très dévoué à l'empereur, enfin c'est ce que je croyais. [/SPOIL]

    Empress Ki

    Je terminerais ma longue tirade sur les personnages avec la Reine Douairière joué par Kim Seo Hyung. Une très bonne actrice qui a joué un personnage plutôt détestable. Je l'aimais bien au début, mais peu à peu elle va nous montrer son véritable visage et je n'ai pas digéré l'excuse de son changement de camp. [SPOIL] Elle aurait pu vivre une vie convenable avec Seung Nyang au pouvoir, mais madame a voulu encore plus de pouvoir malgré le fait qu'elle était assez haut placé, et apprendre que finalement elle n'a jamais vraiment aimé son fils m'a fait la détester encore plus.[/SPOIL]

    C'est triste à dire, mais dans ce drama, on remarque que l'amour n'avait vraiment pas sa place, car la plupart des personnes étaient avides soit de pouvoir soit d'argent. Et avoir un rang haut placé ne sert finalement pas à être libre complètement.

    Je ne l'ai pas encore mentionné, mais les décors du drama étaient sublimes. On avait de magnifiques tableaux très féeriques qui contrastaient bien avec l'horreur qu'il pouvait avoir durant la série. De même pour les costumes qui étaient très beaux !

    Pour finir cette critique j'aimerai tout de même aborder la fin qui a été bâclé à mon gout. Les événements s’enchaînaient bien trop vite, mais ce que je n'ai surtout pas apprécié, c'est qu'on nous servent deux ellipses de temps en l'espace de 5 minutes ! On a pas le temps de se remettre des émotions du premier ellipse qu'on nous en expédie un deuxième. J'aurai préféré qu'ils fassent un épisode supplémentaire plutôt que de bâcler la fin de cette façon. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, mais j'ai été légèrement déçu.

                  Empress KiEmpress Ki

    Malgré quelques défauts, Empress Ki fut une merveilleuse aventure ! Une épopée palpitante nous offrant une grande palette de personnages très intéressant, une histoire qu'on ne peut plus lâcher une fois commencée, un OST sublime qui vous fera rêver. Bref un drama historique excellent que je conseille à tout le monde ! N'ayez pas peur de commencer un drama avec tant d'épisodes, car celui la vaut vraiment le coup. J'appréhendais de le commencer à cause de ça, mais je ne regrette pas de lui avoir donné une chance. Aujourd'hui j'appréhende encore de voir des dramas historiques mais pour une raison différente. J'ai peur de ne plus trouver des dramas à la hauteur de Empress Ki car il a mis la barre très haute. A voir absolument !

    Votre avis ?


    9 commentaires
  • City Hunter

    CITY HUNTER

    Titre original :  Sitiheonteo / 시티헌터
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Action, Romance
    Episodes : 20
    Année : 2011

    Casting :

    City Hunter

    Résumé

    L'histoire nous plonge dans le Séoul d’aujourd’hui. Lee Yoon-Sung est diplômé de la prestigieuse université américaine du MIT et rejoint l’équipe en charge des communications internationales pour la Maison Bleue, le palais présidentiel de la République de Corée.

    Mais Yoon-Sung cache en réalité une toute autre identité et un bien plus sombre dessein : avec l’aide de son père adoptif Lee Jin-Pyo, unique survivant d’un terrible complot, Yoon-Sung entend éliminer les cinq hommes politiques responsables de la mort de son père biologique, 28 ans auparavant. Il devient alors le mystérieux City Hunter...

    City Hunter

    Mon avis

    9.5 / 10 : Il faut savoir déjà que City Hunter est une très mauvaise adaptation du manga du même nom. Il ne respecte en rien l'histoire de base, on ne retrouve ni Ryo ni Kaori, ni Umibosu, rien qui puisse faire un quelconque lien avec la version papier, à part peut être quelques clins d'oeil. On pourrait croire que c'est une déception mais pas du tout, car même si le drama n'a rien a voir avec le très célèbre Nicky Larson, il n'en reste pas moins génial.

    Il est clair que j'ai commencé le drama en ayant l'intime conviction que celui aurait la même intrigue que le manga, je n'avais donc pas pris le temps de lire clairement le sypnosys et je me jetais par conséquent dans l'inconnu vu que le nom n'était qu'un leurre. Cependant j'ai eu une agréable surprise en découvrant le premier épisode et toute l'histoire qu'il y cachait derrière. J'ai été pris de suite dans toutes les péripéties qu'on nous présentait, toute l'action qui se déchaînait. Arrivé à la fin de l'épisode 1, je ne pouvais dire qu'un seul mot : WOUAH ! Oui ce n'était pas du Nicky Larson mais qu'est ce que c'était bien ! Et il me tardait de voir la suite !

    Mais arrivé au deuxième épisode, l'engouement est redescendu. Les épisodes suivant commençaient à tiré en longueur, il n'y avait pas beaucoup de rebondissements, peu de scènes d'actions et une pseudo romance qui s'installait. On était aux antipodes du fabuleux épisode un.

    [SPOIL] Je parle d'une pseudo romance car celle ci ne va jamais vraiment se concrétiser, il n'y aura jamais une véritable relation entre les protagonistes bien qu'ils ont des sentiments l'un pour l'autre. Tout restera assez flou et la fin ne nous dira pas non plus s'il y aura quelque chose entre les deux si bien que je suis restée sur ma faim. Pour moi, elle n'avait pas une réelle utilité à part éventuellement un quelconque rapprochement entre les deux, un rapprochement qui aurait pu être fait d'une manière différente de sorte qu'on est pas une romance chimérique. [/SPOIL] Cette fausse romance et des premiers épisodes peu rhytmés m'ont conduit à ne mettre que 9,5 au lieu de 10.

                 City HunterCity Hunter

    Mais arrivé à l'épisode 8, tout s'est accéléré. Dès que l'identité de Lee Yun Seong a été mise en danger, j'ai été happé dans l'histoire. Elle est devenu prenante, addictive, je ne pouvais plus lâcher la série, j'en voulais toujours plus. Je souhaitais à tout prix savoir si celui ci allait être démasqué et comment ces connaissances allaient réagir en découvrant sa véritable identité. A l'époque, lorsque je le regardais, j'étais en pleine période de stage, stage qui me demandais de me lever très tot, et donc je ne pouvais voir qu'un épisode par soir Je vous laisse imaginer la torture que c'était de devoir attendre toute une journée pour voir enfin un épisode, surtout qu'à la fin de chaque épisode, on nous servait un fort rebondissement.

    Avec tout ça, je n'ai pas encore parlé de l'histoire. Celle ci se centre sur une vengeance que le père de Lee Yun Seong souhaite accomplir à travers son fils. J'étais assez partagée en découvrant l'intrigue principal, car je suis une fanatique des histoires de vengeance, mais j'aime moyennement ce qui tourne autour de la politique. Et du coup je craignais de ne pas apprécier le drama à sa juste valeur bien que j'avais trouvé l'épisode 1 grandiose. Néanmoins j'ai eu tort de me faire autant de soucis, car tout est impeccablement orchestré, les péripéties autour du thème de la politique n'étaient pas du tout ennuyeuses et j'ai été étonné d'aimer à ce point.

    Concernant le casting, j'ai été conquise. Il me semble qu'à l'époque je ne connaissais aucun acteur ou actrice du drama donc se fut une totale découverte. Lee Min Ho dans le rôle de Lee Yoon Sung a été épatant. L'affrontement permanent contre son père était intense et émouvant à tel point que ça m'en donnait des frissons. J'avoue n'avoir pas grand chose à dire le concernant car je l'ai trouvé parfait dans le rôle de City Hunter. Quant à Park Min Yeong qui joue le rôle de Kim Na Na, je l'ai beaucoup apprécié. Il est vrai que j'ai tendance à préférer les rôles masculins mais honnêtement, le personnage qu'elle joue n'a rien à envier à Lee Yoon Sung. C'est une héroine qui change vraiment des autres personnages féminins qu'on a l'habitude de voir dans un drama. Ce n'est pas une demoiselle en détresse, alors certes City Hunter va la sauver plus d'une fois, mais cela ne l'empêche pas de se débrouiller seule, elle est forte, elle a du caractère et va même sauver à son tour le héro, ce qui est quand même assez rare pour un personnage féminin.

    City Hunter

    Pour ce qui est des personnages secondaires, j'aimerai revenir sur un en particulier qui pour ma part n'a pas assez de reconnaissance. Je parle de Lee Jin Pyo, le père du héro joué par Kim Sang Jung. Dans beaucoup de critique que j'ai pu lire on vante principalement les mérites de Lee Min Ho. Alors oui c'est normal car c'est le héro, mais j'aimerai qu'on oublie pas que ce drama offre d'excellent personnages secondaires dont Lee Jin Pyo. Je l'ai trouvé vraiment charismatique, il dégageait quelque chose qui le rendait assez imposant, il a l'air froid et on a l'impression qu'il ne ressent aucune émotion pourtant c'est tout le contraire, au fond de lui il souffre énormément. Il était très touchant mais à la fois très détestable. Mais j'ai adoré le détester.

    Enfin je souhaiterai quand même dire un petit mot sur l'acteur Lee Jun Hyeok qui joue le procureur Kim Yeong Jo. Un personnage qui ne lachera rien, qui fera tout pour démasquer City Hunter, j'ai aimé son courage et sa détermination. D'un côté j'adorais le héro, j'avais envie qu'il s'en sorte et qu'on ne découvre pas son identité, mais d'un autre côté j'étais tellement admirative de la persévérance du procureur que j'avais envie qu'il découvre l'homme masqué.

    Encore une fois j'aurai voulu détailler un peu plus le casting mais ça deviendrait trop long. C'est en écrivant cette critique que je remarque que j'ai aimé tout les personnages, même les plus détestables hommes politiques, ils jouaient superbement bien et étaient très persuasifs. Le drama nous offre une belle palette d'acteur et d'actrice, c'est un casting parfait, un sans faute pour ma part.

    J'arrive au bout de cette critique en abordant un dernier point qu'est la bande son. Celle ci est juste magnifique, la musique qu'il y avait durant les moments de stress ou d'action sublimait les scènes. Alors bien sur il y a des pistes plus inoubliables que d'autres mais dans l'ensemble l'OST était excellent et il m'arrive de l'écouter encore de temps à autres.

    City Hunter

    Bien que City Hunter ne respecte en rien la bande dessinée japonaise du même nom, il reste un drama réussi sur presque tout les points. Il est dommage que les 8 premiers épisodes ne sont pas du même gabarit que les 12 derniers car cela aurait rendu le drama encore meilleur. Malgré ça, la série est addictive, le casting excellent, l'histoire captivante et l'OST juste superbe. Même si la série est encore assez récente dans le monde du drama, elle est pour moi devenu culte et tout fan de drama devrait l'avoir déjà vu.

     Ton avis ?


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique