• Lie To Me

    LIE TO ME

    Titre original :  Naege Geojitmaleul Haebwa / 내게 거짓말을 해봐
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Romance, Comédie
    Episodes : 16
    Année : 2011

    Casting :

     

    Lie To Me

    Résumé

    Gong Ah Jeong, une employée du ministère de la culture, se met dans le pétrin à la suite d'une série de mensonges...  Le plus ennuyeux étant lorsqu'elle dit être mariée à Hyeon Gi Jun, le grand PDG d'un hôtel, et faisant partie d'une famille richissime, le tout pour profiter de la vie de femme mariée et délaisser sa vie de jeune femme dans la vingtaine.

    Lie To Me
     

    Mon avis

    7 / 10 : J'ai regardé ce drama suite à ma participation à un challenge, alors qu'à la base il ne me tentait pas du tout. Mais finalement je suis contente de lui avoir donné une chance car je l'ai trouvé vraiment sympathique. A première vu, Lie To Me n'a pas une histoire hyper original et à l'air très basique comme drama, pourtant je me suis retrouvée à dévorer les épisodes.

    La grande force de ce drama est la romance qui ne se fait pas attendre. On aura pas à se languir tout le long de la série à attendre désespérément que le premier baiser arrive et que les sentiments du couple fassent surface. En parlant du couple, leur performance m'a complètement conquise.

    Gong Ah Jeong est joué par l'actrice Yun Eun Hye, actrice que j'avais découvert dans le drama Goong. Un drama que j'avais pas du tout aimé à tel point que je ne l'ai jamais fini, de plus le jeu de Yun Eun Hye ne m'avait pas plus convaincu. Si bien que ça me donnait encore moins envie de me lancer dans le visionnage de Lie To Me. Pourtant elle m'a bien surprise, certes elle surjoue pas mal, mais elle reste très convaincante dans son rôle. Son personnage est quelqu'un de très attachant, un peu immature, mais qui donne la pêche. C'est un personnage qui ne se laisse pas abattre par le moindre petit soucis et qui croque la vie a pleine dent du coup c'était très agréable de suivre les péripéties de cette femme. Mais, parce qu'il y un mais, bien que son évolution soit intéressante par le fait qu'elle gagne beaucoup en maturité et est bien plus responsable, elle devient une grande pleurnicharde et complètement indécise. Elle perd le côté pétillant qui donnait tout son charme au personnage. [SPOIL] Elle tombe, comme on peut le prévoir, amoureuse de Hyeon Gi Jun, autant au début elle fera les bons choix pour s'approcher de lui, autant par la suite, je ne l'ai pas du tout comprise. Elle avait l'occasion de vivre son histoire d'amour au grand jour, mais va être très indécise et par moment rejeter même l'amour que lui porte Hyeon Gi Jun, ce que j'ai trouvé agaçant à la longue. [/SPOIL] C'est pourquoi je suis très mitigée sur son personnage, je l'ai aimé au début, mais vers la fin je ne pouvais plus la supporter donc au final je ne pourrais pas clairement dire si je l'ai apprécié ou pas.

    Lie To Me

    Par contre, je ne connaissais pas du tout Kang Ji Hwan qui joue Hyeon Gi Jun. J'ai plutôt bien aimé cet acteur qui a très bien joué son rôle. J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage malgré le fait qu'il soit assez cliché par le fait qu'on retrouve encore une fois un homme riche qui va tomber amoureux d'une femme qui elle ne l'est pas, alors que l'inverse est déjà plus rare. Ce que j'ai surtout adoré dans ce personnage, c'est que contrairement à ses confrères, ce n'est pas le beau gosse égocentrique,qui se vante de sa fortune et qui jouera avec les sentiments de l'héroine. [SPOIL] Au contraire, il ne va pas cacher ses sentiments bien longtemps et va tout faire pour rendre heureuse Gong Ah Jeong. Sans compter qu'il va très vite mettre les choses au clair entre lui et son ex petite amie pour faire souffrir le moins possible l'héroine, ce qui change radicalement des autres héros de drama qui sont du genre à faire durer le suspens et donc blesser la personne qu'ils aiment à la base.[/SPOIL] On a l'impression, aux premiers abords, que Hyeon Gi Jun est quelqu'un de très strict, pensant qu'à son travail, mais on va vite remarquer qu'il aime s'amuser et parfois ne pas se prendre au sérieux, ce qui m'a bien fait rire par moment. Bref, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce personnage que j'ai trouvé très attachant . Et puis son sourire est vraiment craquant !

    Lie To Me

    Le couple est parfaitement convaincant à l'écran, du coup le drama est encore plus crédible. Il y avait une réelle alchimie entre le couple à tel point qu'on se demande s'il ne sont pas vraiment ensemble dans la vie de tout les jours. Et puis le fameux Cola - Kiss n'est pas devenu culte pour rien !

    Le reste du casting est plutôt bon. Je n'ai pas particulièrement aimé le personnage que jouait Sung Jun, Hyeon Sang Hee le frère de Hyeon Gi Jun. Pour moi, il a plus servit de décors qu'autre chose, sans compter qu'on la progressivement effacé vers la fin du drama sans donner d'explications. Cependant j'ai été séduite par le jeu de Hong Soo Hyun que j'avais découverte dans le drama "Temptation of an Angel", elle ne m'avait pas plus marqué que ça alors que la, elle a su faire ses preuves et je sais maintenant qu'elle est capable de jouer des rôles bien différents, ce qui me donne encore plus envie de la revoir à travers d'autres séries.

    Comme je le disais plus haut, j'ai dévoré ce drama, mais jusqu'à un certain point. Il s'est beaucoup essoufflé sur la fin, tournait en rond, ajouté à cela une héroïne qui devenait de plus en plus exaspérante, ce qui fait que je n'ai faillit pas visionner les derniers épisodes. La romance qu'il y avait au début, la tension sexuel entre les deux acteurs, l'alchimie qui faisait d'eux un couple vraiment crédible n'étaient plus la. Je n'ai pas réussi à retrouver la complicité des deux protagonistes, il y avait un genre de "fuis moi je te suis, suis mois je te fuis" qui s'est installé et qui a gâché complètement la fin du drama. C'était long, ennuyant, bref à jeter. C'est dommage car sans ça, je lui aurai facilement attribué une meilleure note.

    Lie To MeLie To Me

    En bref, Lie to me a été un drama sympathique malgré ses nombreux clichés. Il nous offre une belle palette d'acteurs et actrices très persuasifs dans leur rôle, une romance qui ne se fait pas attendre et une intrigue qui tient la route, du moins dans plus de la moitié de la série. Malheureusement la fin m'a laissé un gout amer et gâché tout ce que j'avais aimé dans la première partie du drama c'est pourquoi je ne le conseillerai pas forcément à tout le monde.

     

    Ton avis ?

    Pin It

    6 commentaires
  • Premier top de mon blog dans lequel je vous présente mes opening préféré des animes de 2013. 
    (Cliquez sur lire la suite pour voir le top en entier)

     

    20. Tokyo Ravens Opening 2 : ~Outgrow~

     

     

    19. Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru. Opening 1 : Yukitoki

     

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • ArisaARISA

    Titre original : アリサ; ありさ
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur : Ando Natsumi
    Genre : Psychologique, Mystère, Romance
    Année : 2009
    Tome : 12

    Arisa

    Résumé

    Arisa et Tsubasa sont des soeurs jumelles qui se sont vu séparé suite au divorce de leurs parents ! Elles ne peuvent pas se voir aussi, elles s'envoient des lettres en secret ! Après 3 ans, elles décident de se revoir ! Tsubasa est jalouse mais fier de sa soeur qui est populaire, bonne élève et a déjà un petit ami ! Aussi quand cette dernière lui propose de prendre sa place pendant une journée, Tsubasa saute de joie ! Elle passe une journée de rêve dans la peau de sa soeur dont la vie à l'air si parfaite ! Mais à la fin de la journée elle trouve une lettre dans le casier de sa soeur ! Cet lettre va déclencher un évènement tragique que Tsubasava tenter d'élucider !

    Arisa

    Mon avis

    8 / 10 : Malgré le fait que je ne suis pas très shojo, l'histoire d'Arisa m'a beaucoup intéressé. Dès les premières pages, j'ai été conquise par une intrigue qui sortait vraiment de l'ordinaire. Pour une fois le côté romance est laissé de côté, il y en a que très peu dans le manga et celui ci se focalisera beaucoup plus sur la relation des deux soeurs jumelles. Ce que je n'ai pas trouvé dérangeant, mais d'ailleurs plutôt intéressant.

    La trame principal tourne autour d'un fameux "Roi" qui réalise des voeux souhaités par les élèves de la classe via leurs portables. Et la majorité de l'histoire va se concentrer sur la recherche de la véritable identitié de ce Roi. Le suspens est palpable tout au long du manga ce qui rend la série très addictive même si j'avais deviné assez tôt qui était le roi.

    Malgré quelques stéréotypes, les personnages sont plus au moins bien travaillés et intéressants. Tsubasa change radicalement des héroines habituelles de shojo. Elle est courageuse, et fera tout pour découvrir le fin mot de l'histoire sans se faire piétiner par ses éventuels "ennemis". J'ai trouvé Arisa légèrement moins captivante car elle retombais déjà plus dans les clichés.

    Arisa

    Le manga manque par contre de réalisme, il va arriver des choses assez graves par moment pourtant la police ne va être évoquée que très rarement. Je n'ai pas compris pourquoi l'héroine prenait de tels risques au lieu d'en parler dans un premier temps à des adultes qui aurait pu l'aider.

    Pourtant j'ai trouvé que la bande dessinée montrait un vrai problème de notre société ou les gens sont très influençables et facilement endoctrinés. La classe va suivre aveuglement ce Roi sans le connaitre mais juste par les souhaits que celui ci réalisera. On se rend compte du coup, que certaines personnes n'hésites pas à protéger quelqu'un si celui ci est bénéfique pour elles, ce qui est assez déroutant.

    Côté dessins, ils sont plutôt beaux et agréable bien que qu'ils manquaient de décors qui seront remplacer la plupart du temps par une sorte de texture noir. Du coup, dans sa globalité, les dessins restent très simplistes.

    En bref, Arisa est un shojo très original qui sera vous faire tenir en haleine jusqu'au dernier tome tant l'histoire est prenante malgré quelques petites fautes et des dessins pas très détaillés. Un manga que je conseille en raison de son histoire qui sort vraiment du lot !

    Ton avis ?

    Pin It

    6 commentaires
  • High School Of The DeadHigh School Of The Dead

    Titre alternatif :  Gakuen Mokushiroku : Highschool of the Dead
    Pays : Miraculous Ladybug Japon

    Créateurs originaux : Sato Daisuke, Sato Shouji
    Genre : Drame, Horreur, Ecchi, action
    Episodes : 12
    Année : 2010
    Studio : Madhouse Studios

    High School Of The Dead

    Résumé

    Alors qu’il sèche les cours, Takashi assiste, impuissant, à l’invasion de son lycée par ce qui semble être des morts-vivants. Réussissant à former un petit groupe de survivants, incluant Reï, son amie d’enfance, il tente d’échapper à la contamination, mais se rend vite compte que le monde entier est touché. Commence alors une longue bataille pour sa survie et celle de ses nouveaux camarades dans une ville de Tôkyô infestée de zombies.

    High School Of The Dead


    4 / 10 :
    Friande de tout ce qui parle des morts vivants, je me sentais obligée de me lancer dans le visionnage de High School Of The Dead. Ma première impression était bonne, j'avais adoré le premier épisode et j'en voulais plus. Mais j'ai eu tort de m'enthousiasmer à ce point car l'anime n'était vraiment pas à la hauteur de ce que j'espérais. Le titre est trompeur car finalement seul le premier épisode se déroulera dans une école. Mais école ou pas. l'anime pouvait être génial. Malheureusement plus on avance plus il devient mauvais.


    Les personnages sont stéréotypés et pas du tout développés. On ne connais pratiquement rien de leur passé, un passé qui aurait pu les rendre bien plus intéressant, cependant j'ai trouvé que la majorité étaient fades et pas du tout charismatiques. De plus les réactions des personnages manquaient cruellement de réalisme. Certes c'est une fiction, mais même une fiction à le droit d'être un minimum crédible. Les protagonistes sont à la base des adolescents, la majorité des adolescents n'ont pas de vécu, ne connaissent pas grand chose à la vie, pourtant dans l'anime on a vraiment l'impression qu'ils ont combattu des zombies toute leur vie. Certains n'avaient pas du tout peur face à eux alors qu'ils savaient à peine se battre ou se servir d'une arme. Pour des personnes confronté à la mort et qui n'ont aucune expérience, je les ai trouvé bien trop courageuses.

    High School Of The Dead

    Néanmoins ceci ne sont pas les plus gros défauts. Comme beaucoup de monde et ainsi que pour moi, le principal défaut est la présence de ecchi. En général le ecchi n'est pas quelque chose qui me dérange du moment que ça colle à l'anime et que ça n’empiète pas sur l'intrigue principal. Par exemple, pour l'anime Kill la Kill, le ecchi se mariait parfaitement au thème et à l'ambiance de la série, si on l'aurait enlevé, il y aurait eu un vrai impact sur l'histoire contrairement à High School of the Dead ou il n'était clairement pas indispensable. Voir des adolescentes se battre à moitié à poil décrédibilise vachement l'anime qui se devait être angoissant par la présence de morts vivants. Je ne vais pas m'étaler davantage sur ce sujet, mais personnellement, cela m'a grandement dérangé alors qu'il y avait d'autres moyens de rendre la série intéressante.

    Il n'y pas vraiment d'éléments marquants ou de grands rebondissement, les personnages essayent surtout de survivre parmi les monstres qui les entourent, comme la plupart des séries qui traitent ce thème. Il n'y a rien d'innovant à tel point que je ne me rappelle plus de la fin de l'animé.

    High School Of The Dead

    Pour conclure, High School of the Dead a été pour moi une grande déception. Malgré un thème souvent reprit à la télévision ou au cinéma, il n'en restait pas moins intéressant. Malheureusement l'anime ne propose rien d'innovant et s'enfonce encore plus en insérant du ecchi à tout les épisodes. Un anime que je ne conseille pas du tout.

    Ton avis ?

    Pin It

    1 commentaire
  • Family Compo

     

    Family Compo 

    Titre original : F.Compo / ファミリー・コンポ
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur : Hojo Tsukasa
    Genre : Comédie, Ecchi, Tranche de vie
    Année : 1999
    Tome : 14

    Family Compo

    Résumé

    Après le décès de sa mère alors qu’il n’avait que six ans, Masahiko perd son père lors d’un accident. Le jeune étudiant se retrouve donc orphelin et sans ressources. Sa tante Yukari Wakanae lui propose de venir vivre avec elle, son mari et sa fille. D’abord réticent, il accepte finalement son invitation et emménage dans sa nouvelle famille. Il ne tarde pas à découvrir qu’il ne vit absolument pas dans une famille traditionnelle, bien loin de là ! Sa tante est en fait un homme et son oncle est une femme ! Sa cousine serait-elle son cousin en réalité ?

    Family Compo

    Mon avis

    6 / 10 : C'est à la base un manga qui ne me tentait pas plus que ça, mais comme il était de l'auteur Tsukasa Hojo (City Hunter, Angel Heart, Cats Eyes...), je me suis dis pourquoi pas. Family Compo m'a fait passé un bon moment, mais ce n'est franchement pas le manga du siècle. L'histoire est plutôt original, et on a envie de savoir quel est le véritable sexe de Shion, du coup le manga nous tient en haleine jusqu'à la fin. Enfin je dis histoire originale, mais finalement l'intrigue principale est parfois mis de côté pour parler plus ouvertement du travestissement et de ses conséquences, et tombe parfois dans la banalité.

    Certains personnages sortent vraiment du lot tandis d'autres restent vraiment quelconques. Masahiko est le héro le plus banal que l'on peut rencontrer dans un manga : peu de charisme, peu de caractère et assez indécis. Et c'est surtout ce dernier point qui a fait que je ne l'ai pas tant que ça apprécié. Comme vous pouvez vous en douter, dans une série comme celle ci, ou l'on parle de travestissement, il n'est pas étonnant à ce que le héro finisse lui aussi à se travestir. Enfin on va surtout le forcer à le faire, et il va difficilement dire "non", à mon grand désespoir. J'aurai voulu qu'il s'impose un peu plus par moment, et j'ai vraiment eu l'impression d'avoir plutôt en face de moi un personnage secondaire tellement il était inintéressant. Malgré le fait que l'histoire était centré sur lui, il n'avait pour moi, pas la carrure d'un personnage principal. Quant aux autres personnages, je les ai trouvé bien plus captivants et attachants. Les parents de Shion étaient juste très émouvant, j'ai beaucoup apprécié leur couple qui sortait pas mal du lot.

    Family Compo

    Comme dit plus haut, l'histoire devient assez vite banal par le fait que l'on va surtout suivre la vie d'un étudiant avec ses problèmes, pourtant avec un thème comme celui ci il y avait de quoi faire. Cependant le manga va vite tourner en rond et du coup être assez répétitif. Masahiko va se retrouver à se travestir pas mal de fois, ce qui était marrant au début va donc devenir assez lourd vers la fin, sans compter qu'il n'y a pas de grands rebondissements, à tel point que je me suis ennuyée à certains moments.

    Family Compo reste malgré tout un bon divertissement et le côté comique de la bande dessinée nous donne envie de continuer à lire et suivre les péripéties de toute cette bande. Malheureusement la fin m'a énormément déçu. [SPOIL] On reste dans l'incertitude la plus total concernant le sexe de Shion, et j'ai vraiment eu l'impression que le manga était une bonne blague, que l'auteur se fichait un peu de nous. De ce fait on reste grandement sur notre faim et je me suis réellement demandé à quoi bon mettre tout ce mystère autour de son sexe pour finalement ne pas nous le révéler. Bref, une belle déception pour ma part. [/SPOIL]

    Côté dessins, rien à dire, la plume de Tsukasa Hojo est agréable et fait bien ressortir le côté comique, même si on retrouve souvent le même type de visage, surtout pour les femmes.

    Family Compo


    Pour conclure, Family Compo m'a fait passé un agréable moment bien que l'histoire tourne en rond, tellement qu'elle en devient lassante. Heureusement, la plupart des personnages sont la pour sauver le récit qui grâce à eux est bien plus marrant, accentué par un thème assez original qui nous donne des scènes très farfelues. Dommage pour la fin qui reste décevante.


     Ton avis ?

    Pin It

    3 commentaires