• Angel Beats

    Angel Beats

    Titre alternatif :  エンジェルビーツ
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Créateur original : 
    Maeda Jun
    Genre : Drame, Comédie, School Life, Science Fiction
    Episodes : 13
    Année : 2010
    Studio : P.A. Works

    Angel Beats

    Résumé

    Amnésique, Yuzuru se réveille dans un lieu qui lui est inconnu. À peine conscient, une jeune fille nommée Yuri lui annonce de but en blanc qu’il est mort et qu’il se trouve dans l’au-delà. Cette dernière se présente comme le chef d’un groupe d’opposants tentant de défier les dieux par les armes afin de se venger des souffrances qu’ils ont endurées dans leur vie antérieure. Bien que sceptique au premier abord, Yuzuru découvrira qu’il ne peut mourir dans ce nouveau monde et que le conflit virulent confrontant l’équipe de Yuri à un ange est bel et bien réel. En quête de ses souvenirs, il s’engagera alors dans cette bataille qui paraît sans fin.

    Angel Beats

    Mon avis

    9.5 / 10 : J'ai mis un temps fou pour écrire cette critique pour la simple et bonne raison que je n'arrivais pas a trouver les bons mots pour vous dire a quel point j'ai adoré cet anime. Au premier abord, l'histoire ne m’intéressait pas plus que ça, mais son succès grandissant de plus en plus m'a poussé a enfin visionner ce chef d'oeuvre. Car oui Angel Beats est pour moi un chef d'oeuvre comme on en voit que trop peu. Nous entrons donc en même temps que le héro, dans un monde qui même s'il ressemble au monde humain, se révèle être en fait un genre de purgatoire. C'est la que Yuzuru va faire la rencontre de plusieurs personnes assez excentriques qui tentent de prouver qu'ils existent et qui ne sont pas de simples personnes dénués de toutes émotions comme la plupart des élèves qui peuplent ce monde. J'ai bien dit élèves car en effet, toute l'action se passe dans une école et ses alentours, pourtant l'anime n'est pas du tout axés sur la scolarité des personnages et est bien plus profond.

    Angel Beats

    Les personnages est un gros point fort de la série, malgré le fait qu'ils sont assez clichés, ils possèdent tous une part de mystère par le fait qu'on ignore comment ils sont morts. Et peu à peu nous allons donc découvrir ce passé mystérieux de quelques personnages. Seul bémol de l'anime est que l'on n'apprendra jamais le passé de certains et je trouve ça juste très dommage, étant donné que tout les personnages sont intéressants.

    Bien que l'anime a son côté dramatique de part le fait que les protagonistes sont morts, il n'en reste pas moins un anime très marrant car il ne faut pas l'oublier mais les personnages restent avant tout des adolescents. Et toute cette petit bande n'est pas la pour pleurer sur leur sort, mais bien pour prouver leur existence et quoi de mieux pour le faire, que de mettre la pagaille à tout moment et j'avoue avoir bien rigoler dans ces moments la !

    Angel Beats

    Passons un autre point fort de la série qui est L'OST, c'est une pure merveille ! Cela fait un moment que j'ai vu l'anime mais je ne me lasse pas de réécouter sans cesse les musiques de cet anime. Je parle de l'OST mais l'opening et l'ending sont vraiment géniaux sans compter les musiques chantées par le groupe de musique de l'anime qui sont vraiment sympathiques. Bref un sans faute pour la bande son que je conseille a tout le monde !

    Je me suis ennuyée a aucun moment car l'anime est imprévisible du début à la fin ! Et justement parlons de la fin qui est tout juste magnifique ! Une des plus belles fins d'anime que j'ai pu voir, elle est très émouvante et je ne peux vous dire à quel point elle m'a marqué, tellement que je me sens obligée de la revoir de temps en temps. Je vous conseille de faire très attention à ne pas vous la faire spoiler car ça pourrait vous gâcher grandement le visionnage de l'anime.

    Angel Beats

    Pour conclure, Angel Beats fut pour moi un énorme coup de coeur ! Un anime qui est captivant, marrant, émouvant et j'en passe. Tellement d'émotions que je ne pourrais jamais réussir à vous décrire à quel point cette série est excellente. Les personnages sont tout juste délirants mais poignants à la fois, les musiques sont sublimes et l'histoire est tout bonnement magnifique. Croyez moi que ne pas le voir est une grave erreur car ce n'est pas tout les jours qu'on croise des perles comme Angel Beats.

     

     Ton avis ?

    Pin It

    2 commentaires
  • Psychometrer Eiji 


    Psychometrer Eiji
     

    Titre original : Saikometoraa Eiji / サイコメトラーEiji
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur :
     Andô YûmaAsaki Masashi
    Genre : Policier, Aventure, Comédie
    Année : 1996
    Tome : 25 

    Résumé

    Comment faire quand on est un lycéen tout à fait normal au premier coup d’œil, mais que l’on est affecté comme Eiji d’un don hors du commun : la psychométrie ? En touchant un objet ou une personne, il en absorbe la mémoire, les pensées… comme un médium. Pas facile de conserver un tel secret ! Shima, une séduisante inspectrice de police le percera à jour… Eiji se trouvera alors embarqué dans une enquête impliquant un tueur en série. Sa sœur sera-t-elle la prochaine victime comme l’assassin l’a promis ? Le temps est compté, les indices sont minces, les héros de ce tandem n’auront de cesse que lorsqu'ils auront arrêté le meurtrier…

    Psychometrer Eiji

    Mon avis

    9 / 10 : Je suis quelqu'un qui n'est à la base pas série policière, quelque soit le format, je n'en raffole vraiment pas. Pourtant je me suis pris une bonne claque en lisant Psychometrer Eiji. La majorité des enquêtes sont palpitantes et très bien menées. L'histoire en elle même ne change pas d'autres séries policières, mais il y a quelque chose qui fait la différence, le pouvoir que possède Eiji : la psychométrie. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, c'est un don qui permet, une fois qu'on a touché une personne ou un objet, de voir les souvenirs liées à cette personne ou cet objet. Avant cette BD, je ne connaissais pas du tout ce pouvoir, ce qui rend la série original étant donné qu'aucun manga n'a jamais traité ce sujet, ou du moins pas à ma connaissance.

    Ce que j'apprécie dans cette série, c'est que jusqu'à la fin d'une enquête on ne voit aucune fois le visage du criminel qui est caché par une sorte de masque noir. Du coup il est très agréable de pouvoir enquêter en même temps que les personnages car tout n'est pas servit sur un plateau.

    Psychometrer Eiji

    Eiji est un personnage très intéressant car il possède justement ce don. C'est un voyou qui aime se battre, malgré ça il possède en lui une très grande part de maturité qui fait toute la différence. Il n'hésite pas à mettre sa vie en danger pour sauver les siens. En commençant à travailler avec Shima, il va enfin trouver une utilité à son pouvoir et se donner à fond pour arrêter les criminels. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, tant par son humour, son intelligence ou encore son courage.

    Shima, la policière, est quelqu'un d’extrêmement perspicace. En effet elle va de suite comprendre qu'Eiji n'est pas un garçon comme les autres. Outre son métier d'enquêtrice, c'est une excellente profiler. Les portraits qu'elle établit des potentiels meurtriers sont juste très bien recherchés et c'est à ce moment la qu'on se rend compte que l'auteur du manga maîtrise le sujet.

    Etant du genre policier, la série peut paraître assez sérieuse, mais pourtant l'humour prend une place importante par moment grâce en partie à la complicité qui va s'installer entre Eiji et Shima. malgré le fait que se sont deux personnes complètement différentes. Outre les enquêtes, on peut retrouver plus d'un chapitre bonus appelés intermède qui sont tout simplement hilarants. Certains racontent même le quotidien de certains personnages en plus de celui des protagonistes, ce qui nous permet d'une part de suivre les aventures des personnages principaux en dehors des affaires policières mais aussi d'en apprendre davantage sur les personnages secondaires qui ne sont en aucun cas mis de côté.

    Psychometrer Eiji

    Le manga évolue au fur et a mesure des enquêtes en dévoilant une panoplie de meurtriers bien plus futé et profond. Il ne se contente pas d'utiliser toujours le même genre d'assassin et c'est pourquoi on n'entre pas dans quelque chose de monotone. Le passé des protagonistes va se dévoiler au fil des chapitres et prendre une place importante au cours de plusieurs enquêtes. Le coup de crayon de l'auteur instaure une ambiance glauque, surtout lorsqu’il fait apparaître les criminels qui ont l'air de vrais psychopathes.

    En bref, Psychometrer Eiji est une série policière qui devrait ravir les amateurs du genre. On prend plaisir à résoudre nous même les différentes enquêtes toutes très bien ficelées. Les personnages sont travaillés et le sujet est impeccablement maîtrisé. Sans compter l'humour présent surtout lors des intermèdes qui détend l'atmosphère entre chaque affaire. Une série que je conseille !

    Ton avis ?

    Psychometrer Eiji

    Une petite photo de ma collection :3

    Pin It

    5 commentaires
  • Kaichou Wa Maid SamaKaichou Wa Maid Sama

    Titre alternatif : Class President is a Maid ! / Kaicho wa Maidsama / Kaichou wa Meido Sama
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Créateur original : Fujiwara Hiro
    Genre : Romance, Comédie, School Life
    Episodes : 26
    Année : 2011
    Studio : A-1 Pictures - A-1 Pictures Inc.

    Kaichou Wa Maid Sama

    Résumé

    Misaki, la présidente des élèves du lycée Seika est très stricte, elle est crainte mais en même temps admirée par tout le monde pour toutes les choses qu'elle a accomplies, elle mène son travail d'une main de fer et ne laisse rien passer. Il se trouve que si elle est sévère avec les garçons, c'est parce que sa situation familiale la tourmente en quelque sorte, et cela à cause de son père. C'est pour cette raison qu'elle travaille secrètement dans un café où elle doit porter un uniforme de soubrette. La vraie histoire commence lorsque l'un de ses camarades de classe découvre son secret...

    Kaichou Wa Maid Sama

    Mon avis

    4 / 10 : Kaichou Wa Maid Sama fut pour moi une énorme déception. Cet anime a eu un très grand succès c'est pourquoi j'en attendais beaucoup de lui. Surtout que je  suis quelqu'un d'assez exigeante en ce qui concerne les animes de ce genre étant donné qu'ils sont bourrés de clichés. Et finalement il ne déroge pas à la règle.

    Le scénario n'a rien d'original, et on sait d'avance comment va finir la série car les rebondissements ne sont pas nombreux voire inexistant. Il n'y a rien de vraiment percutant qui va se mettre en travers le chemin de nos tourtereaux, il est donc difficile de s'imaginer qu'ils ne vont pas finir ensemble. L'histoire avance plus ou moins lentement, et les journées de nos protagonistes sont plates, il n'y a pas de surprises et du coup je me suis clairement ennuyée.

    Kaichou Wa Maid Sama

    On pourrait croire que Misaki est différente des autres héroïnes de ce genre d'anime, que nenni ! On remarque dès le début que le couple est formé sans qu'il soit véritablement ensemble. Elle va se cantonner à une pseudo haine envers Usui, qui n'est pas du tout le reflet de ses véritables sentiments, pour une raison complètement absurde. Et à cause de cette raison, elle va se terrer dans une généralité qui n'est pas du tout représentative du monde réelle. Après je n'ai pas non plus détesté le personnage, car elle change malgré tout un minimum des héroïnes habituelles. Elle est indépendante, ne se laisse pas faire et est beaucoup moins naïve que d'autres filles ce qui fait d'elle un personnage plus ou moins intéressant.

    Contrairement a Misaki, je ne me suis pas du tout attachée au principal personnage masculin qu'est Usui. C'est le parfait cliché des animes de romance. Le garçon est parfait de la tête au pied, il est très intelligent, doué pour plein de domaine, beau gosse ce qui fait que plein de filles en sont tombées amoureuses et en plus de ça riche, c'est le genre de mec qu'on retrouve dans plein de séries. Ce qui sauve le personnage est la touche d'humour qu'on lui a mis, bien plus ouvert que Misaki, il est donc un plus amusant qu'elle. Les personnages secondaires ont été pour moi bien plus pétillants et marrants que les protagonistes. Les trois garçons qui suivaient constamment Misaki étaient juste trop drôle et je regrette qu'on ne les ai pas vu davantage.

    Kaichou Wa Maid Sama

    Il n'y a pas de véritable évolution de Misaki et Usui au fil du temps, car leur relation va stagner dès les premiers épisodes passés et c'est qu'à la fin qu'on va avoir un vrai changement, ce qui a très peu d'intérêt. Je parlais avant de scénario pas original, mais l'anime conte t'il vraiment une histoire ? L'intrigue principal réside dans les premiers épisodes car son secret de Maid, comme vous pouvez l'imaginer ne va pas rester secret très longtemps. Beaucoup d'épisodes sont inutiles car ils ne font en rien avancer l'anime, et on a presque tendance à oublier qu'à la base, c'était censé être une jeune adolescente qui souhaite à tout prix cacher son travail de Maid.

    L'anime pourrait avoir une vraie qualité qui est son humour présent tout au long de la série, mais les blagues qui sont faites sont uniquement du recyclage d'autres animes ajouté à cela les stéréotypes, cela rend la série vraiment médiocre. La bande son est classique, les pistes pas transcendantes mais auront au moins le mérite de coller à l'ambiance de l'anime

    Kaichou Wa Maid Sama

    Venons enfin à la conclusion de cet anime qui, même s'il m'aura fait passé quelques bons moments, il n'en reste pas moins médiocre en ré-utilisant les codes des romances classiques. Un semblant d'histoire qui sera vite oublié au fil des épisodes pour laisser place à des scènes déjà vu dans d'autres séries. De plus les personnages sont stéréotypés et bien que Misaki change légèrement de ce qu'on a l'habitude de voir, elle n'en reste pas moins une piètre héroïne. Un anime sans saveur, voila comment je résumerai Kaichou Wa Maid Sama.

     

    Ton avis ?

    Pin It

    9 commentaires
  • 49 Days49 Days

    Titre original : 49 Il / 49일
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Drame, Fantastique, Romance
    Episodes : 20
    Année : 2011

    Casting : 
    Nam Gyu Ri : Sin Ji Hyeon 
    Lee Yo Won
    : Song Yi Gyeong
    Jung Il Woo : L'organisateur
    Jo Hyeon Jae : Han Kang
    Bae Su Bin : Kang Min Ho
    Seo Ji Hye : Sin In Jung

    49 Days

    Résumé

    Ji Hyeon est une jeune femme menant une vie idéale. Elle va bientôt se marier avec son fiancé, un homme aisé, beau et aimant. Mais la vie parfaite qu'elle menait jusqu'alors va se trouver bouleversée par un tragique accident de la route. Ji Hyeon se retrouve plongée dans le coma, juste quelques jours avant son mariage. Un ange de la mort décide de lui accorder une seconde chance de vivre, la mort de celle-ci n'étant pas prévue pour ce jour-là. Par contre, une condition lui est imposée : en 49 jours, elle devra trouver trois personnes excepté ceux de sa famille qui verseront de pures larmes pour elle.Pour cela, elle empruntera le corps de Yi Kyeong, une employée d'épicerie à temps partiel, dévoilant ainsi progressivement ce qui se voulait être caché. 

    49 Days

    Mon avis

    9 / 10 : Un des plus beaux dramas qui m'était donné de voir. L’histoire de 49 days m'a tout de suite attiré et c'est sans hésitation que je me suis plongée dans cette très belle aventure, une aventure qui m'a marqué a tout jamais. Je pleure très difficilement devant une série mais ce drama aura eu le mérite de me faire couler quelques larmes. Car tout au long de celui ci, l'émotion était présente et on ne peut se retenir de pleurer. Même si le drama à des temps morts, le premier épisode nous met de suite  dans le bain, je n'ai pas attendu longtemps pour accrocher car il bourré de qualité. Tout d'abord il est imprévisible du début à la fin et c'est un très bon point car dans la plupart des dramas, on a tendance à connaitre la fin alors que la je ne l'ai pas du tout vu venir. Le suspense est palpable tout le long du drama, chaque fin d'épisode était grandiose et me donnait juste envie de me jeter sur le prochain pour connaitre la suite des événements. 

    Il traite d'un sujet assez dur qui est la mort pourtant il arrive à explorer ça d'une telle légèreté que ça passe tout seul. Et pour cela rien de mieux que de prendre deux personnages diamétralement opposé : une femme enjouée et croquant la vie à pleine dent et l'autre dont chaque jour est une vrai épreuve. Un thème très bien traité et qui nous amène a réfléchir sur la sens et la valeur réelle de la vie. Une série qui mélange tant de genre, on passe du fantastique à la romance, de la comédie au drame et j'en passe, il est donc difficile de ne pas trouver quelque chose qui nous plait car le drama est vraiment riche. Mais ce qui fait la plus grande force de celui ci est le casting de qualité qu'il nous offre. Certes certains acteurs et actrices se démarquent beaucoup par rapport à d'autre mais il n'empêche pas dans l'ensemble d'être très bon.

    49 Days

    En parlant d'actrice qui se démarque, j'aimerai commencer à vous parler de la fabuleuse actrice qu'est Lee Yo Won qui s'est vu octroyé deux rôles différents. Mais pas n'importe quelle rôle étant donné qu'elle devait joué deux personnages complètement différent sur le plan moral. Et je dois avouer qu'elle m'a vraiment épaté, car se n'est pas donné a tout le monde d'arriver a une telle maitrise de jeu et elle l'a fait sans problème.

    Mais passons quand même à ce qui est  censé être le personnage principal Shin Ji Hyun joué par Nam Gyu Ri. Comme Lee Yo Won, je la découvrais pour la première fois à travers ce drama. Malgré son sort, Shin Ji Hyun reste quelqu'un de très enjouée et très mignonne et on ne peut que s'attacher a elle. Certes son jeu n'était pas aussi excellent que celui de Lee Yo Won mais j'ai plutôt bien apprécié le personnage qui apportait une touche pétillante dans la série.

    49 Days

    Mon plus gros coup de coeur revient à l'acteur qui incarne Han Kang, j'ai nommé Jo Hyun Jae. Pour être honnête je ne sais pas si c'est l'acteur ou  plutôt le personnage  que j'ai aimé le plus, mais quoi qu'il en soit je l'ai adoré. Son rôle était tout bonnement superbe car il joue un ami dévoué à la défunte Shin Ji Hyun. Il est pas le genre d'ami qui empire les choses au lieu de les arranger, il facilitait vraiment la vie de l’héroïne par son aide, et chacune de ses actions était réfléchi. Il était vraiment adorable et on voyait clairement qu'il s'attachait énormément à elle (et puis à la fin quand les deux vont aller pic-niquer, je les ai trouvé mais tellement adorable que j'aurai voulu que ça dure). Un homme que toute femme rêve d'avoir, enfin surtout moi !

    On continue côté casting avec l'acteur Bae Soo Bin dans le rôle de Kang Min Oh. Je connaissais déjà cet acteur à travers le drama Temptation of An Angel et j'avais été charmé par celui ci. Et c'est avec un grand plaisir que je l'ai retrouvé dans un rôle bien différent, un rôle de méchant qu'il maîtrise à la perfection, tant  que j'ai adoré le détester. Pas grand chose à dire de lui à part que c'est un très bon acteur qui a su faire ses preuves encore une fois.

    49 Days

    Je continue avec Sea Ji Hye qui joue le rôle de In Jung, un rôle qui ne m'a pas marqué étant donné que le personnage était assez effacé malgré le fait qu'elle a une certaine importance dans la série. Je ne l'ai pas vraiment aimé et si elle n'aurait pas été responsable de certains actes, qu'elle soit présente ou pas n'aurait pas fait de différence.

    Enfin je termine avec un personnage que j'ai beaucoup apprécié, c'est le Scheduleur joué par Jung Il Woo, un autre acteur que je découvrais pour la première fois. Il accompagne Shin Ji Hyun tout au long des épisodes, et bien qu'il reste dans un premier tant sur la réserve vis a vis d'elle, il va se prendre d'affection pour l’héroïne et lui donner pas mal de coup de pouce. Un personnage adorable qu'on ne peut qu'aimer, surtout quand on commence à bien le connaitre.

    49 Days

    L'OST du drama est vraiment bon même si il n'a pas réussi à se démarquer d'autre bande son que j'ai pu écouter excepté une ou deux pistes, il reste pas moins très beau. Il sublimait parfaitement les scènes d'émotions et je peux vous assurer que lorsqu'on arrive à une scène poignante accompagné des musiques de la série, on est obligé de verser des larmes.En ce qui concerne la fin, celle ci est très jolie mais aussi très poignante, et même les dernières révélations n'était pas de trop pour ma part et c'est ce qui a permis de me tenir en haleine jusqu'à la dernière minute.

    49 Days

    Pour conclure, 49 days est un drama bouleversant et très humain, qui vous fera réfléchir sur les vrais valeurs de la vie. Il est remplit de personnages haut en couleurs qu'on ne peut qu'aimer. Sans compter que l'histoire est original et imprévisible, vous serez donc surpris par les nombreuses révélations ainsi que les nombreux rebondissement ce qui fait qu'on ne s'ennuie que très rarement malgré quelques longueurs. Un drama troublant et poignant dont on ne peut ressortir indemne.

     

    Ton avis ?

    Pin It

    5 commentaires