• Switch Girl

    Switch Girl

    SWITCH GIRL

    Titre original : スイッチガール ! !
    Auteur :
     Aida Natsumi
    Genre : Romance, Comédie
    Année : 2006
    Tome : 25

    Switch Girl

    Résumé

    Nika Tamiya, 17 ans, est l'exemple type d'une lycéenne modèle. Elle est bellecourageusepopulaire, toujours bien coiffée, bien maquillée, bien habillée... Mais ce ne sont que les apparences. Car une fois chez elle, Nika se relâche complètement. Elle passe en mode "off", qui consiste à être tout le contraire de ce qu'elle est au lycée : coiffure horribleénormes lunettesvilain jogging... Bien entendu, cela est tenu secret. Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée. Il s'agit de Arata Kamiyama, un garçon pas très sexy, portant de grosses lunettes d'intello. Malheureusement pour Nika, ce nouvel élève va très vite découvrir son secret. Mais Arata, de son côté, cache également quelque chose : étant en réalité beau gosse, lui, préfère cacher cette image et passer inaperçu. Arata et Nika décident alors de protéger mutuellement leur secret.

    Switch Girl

    Mon avis

    9.5 / 10 : Je me réjouissais beaucoup à l'idée d'écrire cette critique car j'ai adoré ce manga. Je peux dire clairement aujourd'hui que Switch Girl est mon shojo préféré. Et pourtant ce n'était pas gagné car j'ai en effet énormément de mal à accrocher aux shojos à cause de leurs nombreux stéréotypes et clichés en tout genre, sans compter leurs scénarios déjà vu. Switch Girl n'échappe pas à certains clichés et l'histoire de base n'a franchement rien d'original, une fille qui souhaite cacher un secret qui va finalement être découvert par un garçon est plus que banal.

    Pourtant Switch Girl arrive très facilement à se démarquer grâce à des sujets divers et variés, mais surtout très peu exploités. Le côté fleur bleue est souvent très caricaturé ce qui permet de casser certains codes de romances, et rendre le manga très comique. La BD met aussi en avant un sérieux problème de société ou les filles doivent paraître parfaite physiquement au risque d'être mise de côté. [SPOIL] On le voit d'ailleurs dans le dernier tome, lorsque Nika décide de révéler son mode OFF aux personnes qu'elle côtoie au lycée. Ces camarades vont vite déchanté, celle qui était de base la fille la plus charismatique va vite devenir source de moqueries et décevoir plus d'une personne. Ce qui montre à quel point le physique est important et domine sur le caractère. Du coup on se demande, est ce que l'héroine aurait été aussi populaire si tout le monde aurait connu son secret dès le début mais avec une personnalité identique ? Et il est clair que la réponse est non. Et certains chapitres le montrent clairement quand on nous présente les premières relations que notre héroine va avoir avec d'autres garçons. Tous vont fuir en voyant qu'elle se comporte finalement comme une personne normal et non comme l'image qui colle à la peau de la majorité des filles, une image de fille belle, douce, gentille et surtout pas grossière. [/SPOIL] 

    Et justement parlons en de l'héroine. J'ai vraiment été conquise de ce personnage dans lequel on peut aisément se reconnaître et ça c'est assez rare dans un manga.  Certes elle est de base une fille très populaire, jolie, extravertie, marrante, qui a du succès avec la gente masculine et qui se fait très facilement des ami(e)s donc il est difficile de se dire que l'on peut s'identifier à elle. Or dès qu'elle passe en mode OFF, on peut retrouver une fille tout a fait normal, qui pète, qui rote, qui a besoin de s'épiler, d'enlever ses points noirs, bref qui a des besoins corporelles. Et c'est assez inhabituel de voir ses besoins mis autant en avant dans un shojo. Et si l'auteure a aussi bien réussi c'est tout simplement parce qu'elle s'est inspirée de sa propre vie ou des anecdotes que ses proches lui racontaient.

    Switch Girl

    Concernant le protagoniste masculin, j'ai moins été emballée. Arata est le fameux garçon taciturne qu'on peut voir dans de nombreuses séries, et j'avoue ne pas être fan de ce type de personnage. Heureusement il va peu à peu s'ouvrir et en partie grâce à Nika et n'hésitera d'ailleurs pas à prendre sa défense vis à vis des gens qui connaîtront son mode OFF. Ce que j'ai surtout apprécié chez Arata est qu'il va tout simplement accepter Nika comme elle est. Le manga met en avant le fait qu'il faut s'accepter soi même, que l'on a pas toujours besoin de tenir un rôle pour être aimé des autres.

    Il y a un tas de personnage que j'ai beaucoup aimé comme Meika, Masamune, Queen Guenon ou encore Binotocard, mais revenir sur chacun d'eux me prendrait trop de temps. Ils sont tous complètement délirants et surtout très attachants, et très peu sont mis de côté, ils ont chacun leur propre histoire. La romance ne met pas trop de temps à se mettre en place c'est pourquoi on peut suivre avec plaisir l'évolution de la relation entre Nika et Arata mais aussi les différentes relations entre leurs ami(e)s.

    Le manga abordera plus d'une fois des sujets bien plus délicats comme la drogue ou le harcèlement mais sans jamais tomber dans le mélodrame. Mais aussi des sujets plus parlant comme la première fois avec quelqu'un. L'humour reste bien présent tout au long de l'histoire, et l'auteure elle même n'hésitera pas à se dessiner et s'insérer dans quelques pages pour aborder encore plus de thèmes tout aussi intriguant et marrant.

    J'avoue que je souhaitais mette un dix sur dix en note, mais cela n'aurait pas été très objectif de ma part car Switch Girl a quelques défauts. L'auteure a emprunté trop souvent la voie de la facilité en reprenant plus d'une fois le même type d'intrigue. On aura plusieurs antagonistes qui vont vouloir détruire le couple que forme nos deux héros, et ce à plusieurs reprises ce qui rend le récit assez répétitif par moment, déjà qu'il est parfois très prévisible. Cependant le côté loufoque de la bande dessinée m'a vite fait oublier ces quelques faiblesses.

    Switch Girl

    Switch Girl est un manga que je conseille à tout le monde, aussi bien aux garçons qu'aux filles car les sujets évoqués parleront aux deux. Il propose une histoire divertissante, mais complètement déjantée, et il se peut que certaines personnes trouveront que le manga va parfois trop loin, mais personnellement c'est parce qu'il va trop loin, parce que l'auteure a osé parler ou montrer des choses qu'on ne voit nulle part ailleurs qui fait que j'ai autant apprécié ce manga. Ce fut un énorme coup de coeur qui fait à présent partie de mes shojos préférés.

    TON AVIS ?

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Octobre 2015 à 21:51

    Tout à fait d'accord avec toi !

    Un manga frais et agréable a lire. Juste un peu dommage que certains chapitres peuvent être un peu inutile et ne fond malheureusement pas avancer l'histoire principale !

    Comme toi j'adore Nika ! C'est sur que le côté ON on ne se reconnait pas forcément mais une fois en mode OFF ça reste une personne très normale !

    Par contre, j'aime beaucoup Arata ! Très mignon, attachant. Il aime Nika comme elle est avec des défauts et ses qualités !

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 22:26

        Complètement d'accord pour certains chapitres, heureusement certains était quand même pas mal même s'ils ne faisaient pas trop avancer l'histoire ^^

        En tout cas j'espère qu'il feront un jour un anime pour ce manga, ça pourrait être super :)

         

    2
    Mardi 6 Octobre 2015 à 23:44

    Oui, c'est sur qu'ils étaient sympa ces chapitres^^.

    En anime, c'est vrai que ça pourrait être sympa^^.

    Pour ma part, j'attends aussi la saison 3 du drama lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :