• Mangas

  • Semaine du Shojo 2021 : Quel shôjo te donne le plus envie de voyager ou t'invite le plus à l'évasion ?

    Chaque année le Club Shojo organise une semaine spécial shojo ou il parle de ce type de manga à travers des articles à thèmes. Et comme chaque année il demande à des blogueurs et blogueuses de répondre à une question les concernant. Peut-être vous rappelez vous de ma participation à l'édition de 2018 ou je répondais à la question "Quel shojo t'a le plus ému ?". Je suis ravie de pouvoir aujourd'hui y reparticiper à nouveau et bien sur la question de cette année est totalement différente.

    Quel shôjo te donne le plus envie de voyager ou t'invite le plus à l'évasion ?

    Je n'ai pas cherché longtemps car ma réponse était une évidence. J'ai choisi un manga malheureusement jamais édité chez nous d'une auteure qui elle aussi n'a jamais foulé le sol français, j'ai nommé Anatolia Story de Shinohara Chie.

    Anatolia Story conte l'histoire d'une adolescente, Yuri Suzuki, qui va soudainement se voir projeter dans le passé et plus précisément en Anatolie ancienne. Si le pitch de base peut sembler banal, le contexte historique est quant à lui assez original. Ici on va s'attarder sur les Hittites, un peuple qui vivait sur l'actuelle Turquie. On s'intéressera à leurs mœurs, leurs coutumes et leurs batailles, le tout agrémenté d'une romance entre l'héroïne et un des princes du récit.

    Semaine du Shojo 2021 : Quel shôjo te donne le plus envie de voyager ou t'invite le plus à l'évasion ?À ma connaissance, je n'ai jamais vu d'autres mangas explorer cette partie de l'histoire et surtout de ce pays, et c'est en cela que ce manga m'a tant donné envie de voyager. Suite à ma lecture de ce shojo, je n'ai eu qu'une envie, découvrir d'autres contrées et leurs passés.

    Au-delà de ça, Anatolia Story est aussi le récit d'une jeune fille naïve et sans défense qui va se révéler pleine de courage et de perspicacité au fur et à mesure des tomes. Elle va surmonter bien des obstacles durant son périple avec une force de caractère incroyable et cela, malgré son jeune âge. 

    Anatolia Story, c'est aussi une romance passionnelle entre deux personnages que tout semblait opposer mais qui au final tout a rapproché face à l'adversité.

    Anatolia Story, c'est aussi des voyages à travers d'autres pays, des batailles incroyables et intelligentes, des rebondissements à n'en plus finir, des antagonistes hyper charismatiques. Bref, Anatolia Story a été une incroyable aventure que j'aimerai encore et encore revivre.

    Alors bien sur le manga n'est pas exempt de défauts, mais aujourd'hui je n'en retiendrai que les qualités car des shojos qui m'ont autant invité à l'évasion, il n'y en a pas des masses.

    Voilà pour ma sélection du shojo qui m'a le plus donné envie de voyager. Je vous invite à présent à vous rendre sur les articles des blogueurs et blogueuses participants à l'évent afin de découvrir leurs réponses !

    Pin It

    4 commentaires
  • Top Mangas lus en 2020

    On se retrouve à nouveau pour un rendez-vous annuel que j'aime beaucoup écrire, j'ai nommé le bilan manga. Autant vous dire que cette année a été plutôt calamiteuse en terme de lecture, les deux confinements m'ont plongé dans des pannes de lectures horribles. Je n'ai pas d'explication à cela, tout ce que je peux vous dire c'est que j'ai du coup moins lu cette année à mon grand regret.

    Top Mangas lus en 2020

    Mais avant d'entamer plus en profondeur la partie lecture, j'aimerai revenir sur les achats de cette année. J'ai acheté 260 mangas en 2020, c'est moins qu'en 2018 mais plus qu'en 2019 ou j'étais à 216. Cette année est une année ou j'ai vraiment beaucoup acheté en occasion et parfois même des séries qui ne m'attiraient pas plus que ça de base, mais les prix attractifs ont eu raison de moi. Pour la nouvelle année, j'aimerai changer cela et me concentrer uniquement sur les titres qui me font réellement envie et ne plus faire d'achats compulsifs. Surtout que l'année 2021 annonce un tas de nouveautés qui me font très envie, raison de plus pour être davantage raisonnable. De plus, j'ai grandement envie de faire baisser ma pile de lecture, ce qui ne sera pas possible si j'achète tout et n'importe quoi.

    Comme dans mon bilan 2019, je me suis dit qu'il serait sympa de vous montrer un graphique afin de voir chez qui j'ai le plus acheté. Contrairement à l'année dernière où je disais ne pas faire attention aux maisons d'éditions chez qui j'achetais, en 2020, je me suis penchée sur des éditeurs dont je n'avais jamais pris connaissance du catalogue. Cela fut le cas pour la maison d'édition IMHO chez qui j'ai pas mal acheté et qui du coup s'est retrouvé en 2ème place. Quant à la 1ère place, elle revient à nouveau à KANA. Il faut dire que j'ai eu beaucoup de coups de cœur chez eux et ils publient pas mal de mangas qui me font envie. Pour ce qui est de la 3ème place, nous avons une égalité entre KI-OOAKATAGLENAT et PIKA. C'est des éditeurs chez qui j'achète beaucoup hormis AKATA qui a fait une belle remontée, car elle faisait partie des maisons d'éditions dont j'avais acheté très peu de mangas l'année dernière. Cependant les oeuvres qu'elles publient me font de plus en plus de l'œil, notamment grâce aux thématiques abordées et je sens que ça va continuer pour cette nouvelle année.

    Top Mangas lus en 2020On passe à présent à la partie lecture ! J'ai lu 138 mangas, soit 48 mangas de moins que l'année dernière. Un peu déçu de cette performance étant donné que depuis des années je ne faisais qu'augmenter le nombre de mangas lus par année, malheureusement ma panne de lecture n'a pas aidé. Pour ce qui est des genres, les plus présents dans ma liste de lecture sont les drames en premier, en deuxième et sans grand étonnement, il y a les comédies. Ca reste un de mes genres préférés, et j'avoue qu'en terme de relecture, j'ai plus tendance à relire des comédies. Pour ce qui est de la troisième place on retrouve quand même les romances qui n'est pourtant pas mon genre favori. Mais je pense que c'est dû au fait que je lis principalement de la romance lycéenne, et même si j'aime ça, je ressens de plus en plus le besoin de lire des romances plus matures, c'est en tout cas ce que je souhaite faire pour 2021.

    Top Mangas lus en 2020

    Enfin nous passons à la dernière partie de ce bilan avant de vous présenter mon classement de mes meilleures lectures. Les maisons d'éditions ont annoncé énormément de mangas et beaucoup qui étaient très attendus par nous les lecteurs. Et je ne parle pas forcément que des nouveautés, mais aussi des rééditions de certains mangas. Autant vous dire que faire des choix parmi tout ce qui va sortir n'a pas été une mince affaire. Personnellement j'ai fait une sélection, cependant elle risque très certainement de changer, comme l'année dernière ou je n'ai finalement pas acheté tout ce que j'avais prévu.

    Je pense acheter mon premier manga sportif cette année et j'ai jeté mon dévolu sur Welcome to the Ballroom. Je ne suis pas quelqu'un qui aime le sport dans la vrai vie, et forcément les œuvres en parlant ne m'attirent pas mais je dois bien avouer que les dessins de ce manga m'ont complètement envoûtés. Puis la dance fait partie des rares sports que je peux aimer à la lecture contrairement à des mangas de foot ou de basketball qui ont très peu de chances de me plaire.

    Le deuxième manga de ma liste d'achats est Don't Say Mystery écrit par Yumi Tamura qui n'est autre que l'auteure des mangas 7 Seeds et Basara. Deux mangas qui m'ont toujours fait très envie mais qu'on ne trouve plus malheureusement dans le commerce, ou alors par chance en occasion. Ce manga m'a l'air très différent de ce qu'elle a déjà publié et j'ai vraiment hâte de pouvoir enfin la lire !

    On continue avec une auteure dont j'ai grandement envie de découvrir le travail, j'ai nommé Mari Okazaki ! J'ai acheté plusieurs de ces one shot mais j'avoue que & (and) me fait particulièrement envie. Déjà car on va mettre en scène une adulte et comme dit plus haut, j'ai vraiment besoin de lire des tranches de vie voire des romances avec des personnages qui ne sont pas des lycéens. De plus, ce manga abordera le thème du travail avec une héroïne qui tente de s'épanouir professionnellement et c'est un sujet qui me parle beaucoup étant donné que je suis moi-même à un stade ou je tente un projet professionnel qui je l'espère me permettra aussi de m'épanouir dans le monde du travail.

    Parmi les rééditions qui étaient très attendues, il y a le fameux Banana Fish dont l'anime avait pas mal fait parler de lui il y a deux ans. Je n'ai pas vu l'adaptation animé, mais cela ne m'empêche pas d'avoir très envie de découvrir ce manga. Qui plus est, j'espère que cette réédition permettre aux gens de casser leurs préjugés sur les shojos.

    Une autre édition qui me fait très envie est Eden qui se revendait à prix d'or sur Internet par certaines personnes vu que le titre était très dur à trouver. Je suis du coup très contente d'avoir enfin une réédition, surtout qu'on parle ici d'une dystopie et j'adore ce genre d'histoire !

    La Grande Invasion Mongole fait parti des titres qui me font envie. Il est de l'auteur Kago Shintaro que j'ai découvert cette année avec l'excellent Une collision accidentelle sur le chemin de l'école peut-elle donner lieu à un baiser ? (oui c'est bien ça le titre haha) et j'ai par conséquent très envie de lire d'autres mangas de l'auteur !

    Dororo est un autre manga que je compte bien m'acheter, non seulement car j'ai acheté pratiquement toutes les rééditions deluxe de Osamu Tezuka sorti par Delcourt / Tonkam, mais aussi car Dororo est un des titres de cet auteur qui me fait le plus envie !

    On continue d'explorer ma liste de futurs achats avec The Fable. Je n'avais jamais entendu parlé de ce manga auparavant. Je dois dire que ce titre, ou on va suivre un yakuza qui va devoir vivre comme un homme ordinaire donc sans tuer et attaquer quelqu'un pendant 1 an, s'annonce délirant. Puis je sens que c'est le genre d'histoire ou tout ne se passe pas comme prévu donc assez hâte de lire ça.

    Enfin nous terminons avec deux rééditions annoncés chez PaniniSidooh et Lone Wolf and Cub. Ce sont tout deux des mangas historiques et parlant de samouraïs. Autant vous dire que ce sont deux thèmes qui me branchent carrément. Et en plus je ne pense pas avoir beaucoup voire aucun manga parlant de samouraïs dans ma collection alors que j'adore ça ! J'ai très hâte !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Enfin nous arrivons au fameux classement. Contrairement à l'année dernière ou j'avais aimé pratiquement toutes mes lectures, j'ai moins été emballé cette année. Du coup j'ai eu un peu de mal à classer certains mangas sans compter que certains n'ont eu qu'un tome de publié en 2020 ce qui ne facilitait pas la tâche. Bref, qui est monté dans le classement, qui au contraire est redescendu et quelles sont les nouvelles entrées ! La réponse, juste en dessous !

    Lire la suite...

    Pin It

    2 commentaires
  • TAG MANGA : Je lis ou ne je ne lis pas ?

    Je pense que vous avez compris que j'adore les TAG donc je n'ai pas longtemps attendu avant d'en refaire un, et pas n'importe lequel car il s'agit du dernier que j'avais publié : Je lis ou ne je ne lis pas.

    Cette fois ci je ne serais pas accompagnée par deux personnes mais par cinq : Yume, Sayu, MiruralpagaAjumma & Yuki. Tous les liens mènent vers leurs articles respectifs. 

    Je rappelle brièvement les consignes. Chacune de nous a choisi un extrait de manga à lire pour chacune des participantes. Le but, lire ses extraits et dire si oui ou non celui la nous a convaincu, si nous serions prête à lire ou non la suite.

    Voici donc les mangas qu'on m'a sélectionné !

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires


  • FRUITS BASKET

    Titre original : Furuba / フルーツバスケット
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur :
     Takaya Natsuki
    Genre : Drame, Fantastique
    Année : 1999
    Tome : 23

    Résumé

    Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu'elle ignore, c'est que la famille Sôma est victime d'une malédiction secrête. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d'aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

    Mon avis


    5 / 10 : Je reviens vers vous avec un nouvel article critique sur un manga qui est beaucoup apprécié par les fans de bandes dessinées japonaises. Personnellement, je connaissais Fruit Basket qu'à travers son adaptation animée sortie en 2001, adaptation que j'avais d'ailleurs beaucoup apprécié. C'est en ayant appris qu'une nouvelle version en animé allait voir le jour, qui plus est, allait adapter le manga en entier, que j'ai décidé de m'atteler à la lecture de la version papier.

    Malheureusement, contrairement à de nombreuses personnes, je n'ai pas accroché à ma lecture. Fruits Basket présente pourtant une histoire très originale et des personnages plutôt bien développés et attachants. Et même les clichés habituels qu'on peut retrouver dans de nombreux mangas ne m'ont pas dérangé. Dans ce cas pourquoi n'ai je pas accroché ?

    Première raison, la longueur. Il y a quelques années, j'avais déjà tenté de le lire cependant, je n'avais pas dépassé le tome trois pour cette raison. Quand je me suis décidée à me relancer dans sa lecture, j'ai à nouveau senti ces longueurs. Je trouve que le manga met énormément de temps à démarrer. J'ai dû commencer à vraiment entrer dedans qu'à partir du tome six ou sept, et plus précisément une fois que tous les Soma maudits ont été présentés à Tohru. Et puis des moments lents, il n'y en as pas qu'au début, il y en tout au long du manga ce qui fait que j'ai bien cru à un moment ne pas arriver au bout tant je m'ennuyais par moments.

    Deuxièmement, pas le point le plus important mais qui m'a malgré tout gêné lors de ma lecture sont les dessins. Ils étaient peut-être un peu brouillons et il y avait par moments des défauts de proportion, mais ils avaient tout de même du charme. Le style de l'auteure va changer au fur et à mesure des tomes, alors oui, c'est bien qu'elle s'améliore, malheureusement, je trouve les dessins des derniers volumes bien trop lisses. Ils ont perdu leurs charmes du début sans compter que les personnages se ressemblaient presque tous à un moment, quel dommage ! Je pense que ça aurait été moins dérangeant si depuis le début, le style avait été le même.

    Fruits BasketVenons maintenant à la principale raison qui a fait que je n'ai pas réussi à accrocher à Fruits Basket. Je parlais avant de personnages bien développés, j'ai envie de dire oui et non. On explique le passé des personnages, de pourquoi ils sont devenus comme ils sont aujourd'hui, on met en avant tout leurs sentiments et cela est plutôt bien fait, mais bon sang qu'est ce que c'est répétitif ! Que se soit Yuki, Kyo, Momiji, Isuzu, Akito, Machi ou encore Kyoko, ils ont tous un passé semblable c'est-à-dire le rejet à un moment de leur vie par un ou les deux parents. J'avais cette impression de lire encore et encore la même histoire mais dans des versions différentes. À la limite, que les maudits se fassent rejeter est compréhensible, néanmoins pourquoi l'avoir mis aussi pour des personnages tout à fait normaux ? J'avais cette horrible impression que l'auteure voulait absolument nous tirer des larmes cependant ça n'a pas marché sur moi. Au bout d'un moment, je n'arrivais même plus à avoir d'empathie envers les différents personnages, j'ai trouvé cette partie du manga très pesante à la lecture. D'ailleurs à aucun moment, la mangaka va prendre le temps de vraiment développer le passé d'un maudit qui aura eu une enfance heureuse, ce qui renforce davantage le côté dramatique alors que ça aurait pu être intéressant à voir comment on réagit les parents qui ont accepté le sort de leurs enfants. Puis en général, l'auteure en ajoutait toujours trop, ajoutait toujours plus de drames notamment sur le personnage de Kyo qui n'était pas épargné. Tout cela était lourd à lire pour moi si bien que la légèreté du début me manquait. Au final, je me rend compte que parmi les personnages que j'ai le plus aimé, il y a Tohru. Tohru qui est pourtant très critiqué et est la principale raison qui fait que les gens ne continue pas Fruits Basket alors que pour moi, elle était le rayon de soleil du manga.

    Pour finir, j'aimerais revenir aussi sur le fameux "lien" qui unit les maudits à Akito. J'étais très intrigué par le fait que les maudits ne fassent rien contre Akito alors que c'est un personnage détestable au possible, mais j'ai été déçu par le semblant d'explication qu'on nous donne. Je trouve que tout ce qui était en rapport avec ce lien était très vague. On parle à un moment qu'Akito à une certaine emprise, qu’apparemment il pourrait contrôler la vie des maudits, mais l'explication est vite expédié et au final, on a aucune réelle démonstration du vrai "pouvoir" d'Akito. Et puis comment le lien s'est brisé au final ? La non plus, on a aucune explication ou alors j'ai carrément loupé quelque chose dans le manga, ce qui est possible. [SPOIL] À un moment un personnage dit clairement qu'il sent que le lien va être brisé et que ça se fera comme ça, et c'est bien le cas. Je pensais clairement que Tohru serait la raison qui ferait que celui-ci disparaîtrait, mais en fait non, je n'ai pas l'impression pas qu'elle ait eu un réel impact, bref je suis vraiment restée sur ma faim. [/SPOIL].

    En résumé, malgré une intrigue originale et des personnages intéressants, Fruits Basket aurait été une belle déception. Trop répétitifs, des personnages au développement trop similaires, des longueurs et un manque d'explication font que je n'ai malheureusement pas adhéré à ce classique.

    Connaissez vous ce manga ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

    Pin It

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
Titre de votre page