• Mangas

  • TAG MANGA : Je lis ou ne je ne lis pas ?

    Je pense que vous avez compris que j'adore les TAG donc je n'ai pas longtemps attendu avant d'en refaire un, et pas n'importe lequel car il s'agit du dernier que j'avais publié : Je lis ou ne je ne lis pas.

    Cette fois ci je ne serais pas accompagnée par deux personnes mais par cinq : Yume, Sayu, MiruralpagaAjumma & Yuki. Tous les liens mènent vers leurs articles respectifs. 

    Je rappelle brièvement les consignes. Chacune de nous a choisi un extrait de manga à lire pour chacune des participantes. Le but, lire ses extraits et dire si oui ou non celui la nous a convaincu, si nous serions prête à lire ou non la suite.

    Voici donc les mangas qu'on m'a sélectionné !

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires


  • FRUITS BASKET

    Titre original : Furuba / フルーツバスケット
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur :
     Takaya Natsuki
    Genre : Drame, Fantastique
    Année : 1999
    Tome : 23

    Résumé

    Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu'elle ignore, c'est que la famille Sôma est victime d'une malédiction secrête. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d'aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

    Mon avis


    5 / 10 : Je reviens vers vous avec un nouvel article critique sur un manga qui est beaucoup apprécié par les fans de bandes dessinées japonaises. Personnellement je connaissais Fruit Basket qu'à travers son adaptation animé sortie en 2001, adaptation que j'avais d'ailleurs beaucoup apprécié. C'est en ayant appris qu'une nouvelle version en animé allait voir le jour, qui plus est allait adapter le manga en entier, que j'ai décidé de m'atteler à la lecture de la version papier.

    Malheureusement, contrairement à de nombreuses personnes, je n'ai pas accroché à ma lecture. Fruits Basket présente pourtant une histoire très originale et des personnages plutôt bien développés et attachants. Et même les clichés habituels qu'on peut retrouver dans de nombreux mangas ne m'ont pas dérangé. Dans ce cas pourquoi n'ai je pas accroché ?

    Première raison, la longueur. Il y a quelques années j'avais déjà tenté de le lire, cependant je n'avais pas dépassé le tome trois pour cette raison. Quand je me suis décidée à me relancer dans sa lecture, j'ai à nouveau senti ces longueurs. Je trouve que le manga met énormément de temps à démarrer. J'ai du commencer à vraiment entrer dedans qu'à partir du tome six ou sept, et plus précisément une fois que tout les Soma maudits ont été présentés à Tohru. Et puis des moments lents il n'y en as pas qu'au début, et il y en tout au long du manga ce qui fait que j'ai bien cru à un moment ne pas arriver au bout tant je m'ennuyais par moment.

    Deuxièmement, pas le point le plus important mais qui m'a malgré tout gêné lors de ma lecture sont les dessins. Ils étaient peut être un peu brouillons et il y avait par moment des défauts de proportions mais ils avaient tout de même du charme. Le style de l'auteure va changer au fur et à mesure des tomes, alors oui c'est bien qu'elle s'améliore, malheureusement je trouve les dessins des derniers volumes bien trop lisses. Ils ont perdu leurs charmes du début sans compter que les personnages se ressemblaient presque tous à un moment, quel dommage ! Je pense que ça aurait été moins dérangeant si depuis le début, le style avait été le même.

    Fruits BasketVenons maintenant à la principale raison qui a fait que je n'ai pas réussi à accrocher à Fruits Basket. Je parlais avant de personnages bien développés, j'ai envie de dire oui et non. On explique le passé des personnages, de pourquoi ils sont devenus comme ils sont aujourd'hui, on met en avant tout leurs sentiments et ça c'est plutôt bien fait, mais bon sang qu'est ce que c'est répétitif ! Que se soit Yuki, Kyo, Momiji, Isuzu, Akito, Machi ou encore Kyoko, ils ont tous un passé semblable c'est à dire le rejet à un moment de leur vie par un ou les deux parents. J'avais cette impression de lire encore et encore la même histoire mais dans des versions différentes. A la limite, que les maudits se fassent rejetés est compréhensible, néanmoins pourquoi l'avoir mis aussi pour des personnages tout à fait normaux ? J'avais cette horrible impression que l'auteure voulait absolument nous tirer des larmes cependant ça n'a pas marché sur moi. Au bout d'un moment je n'arrivais même plus à avoir d'empathie envers les différents personnages, j'ai trouvé cette partie du manga très pesante à la lecture. D'ailleurs à aucun moment la mangaka va prendre le temps de vraiment développer le passé d'un maudit qui aura eu une enfance heureuse, ce qui renforce davantage le côté dramatique alors que ça aurait pu être intéressant de voir comment on réagit les parents qui ont accepté le sort de leurs enfants. Puis en général, l'auteure en ajoutait toujours trop, ajoutait toujours plus de drames notamment sur le personnage de Kyo qui n'était pas épargné. Tout cela était lourd à lire pour moi si bien que la légèreté du début me manquait. Au final, je me rend compte que parmi les personnages que j'ai le plus aimé, il y a Tohru. Tohru qui est pourtant très critiqué et est la principale raison qui fait que les gens ne continue pas Fruits Basket alors que pour moi, elle était le rayon de soleil du manga.

    Pour finir j'aimerai revenir aussi sur le fameux "lien" qui unit les maudits à Akito. J'étais très intrigué par le fait que les maudits ne fassent rien contre Akito alors que c'est un personnage détestable au possible mais j'ai été déçu par le semblant d'explication qu'on nous donne. Je trouve que tout ce qui était en rapport avec ce lien était très vague. On parle à un moment qu'Akito à une certaine emprise, qu’apparemment il pourrait contrôler la vie des maudits, mais l'explication est vite expédié et au final on a aucune réelle démonstration du vrai "pouvoir" d'Akito. Et puis comment le lien s'est brisé au final ? La non plus on a aucune explication ou alors j'ai carrément loupé quelque chose dans le manga, ce qui est possible. [SPOIL] A un moment un personnage dit clairement qu'il sent que le lien va être brisé et que ça se fera comme ça, et c'est bien le cas. Je pensais clairement que Tohru serait la raison qui ferait que celui ci disparaîtrait, mais en fait non, je n'ai pas l'impression pas qu'elle ait eu un réel impact, bref je suis vraiment restée sur ma faim. [/SPOIL].

    En résumé, malgré une intrigue originale et des personnages intéressants, Fruits Basket aurait été une belle déception. Trop répétitifs, des personnages au développement trop similaires, des longueurs et un manque d'explication font que je n'ai malheureusement pas adhéré à ce classique.

    Connaissez vous ce manga ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

    Pin It

    13 commentaires
  • On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau TAG manga, mais pas n'importe lequel, il s'agit d'un TAG de ma création, qui plus est en collaboration avec deux blogueuses que j'apprécie beaucoup : Yume et Sayu.

    Le but de ce TAG est simple, chacune de nous a choisit pour l'autre 5 mangas dont nous devions lire les extraits, ceux qui sont généralement donnés en librairie ou qu'on peut retrouver en ligne sur les sites des maisons d'éditions. Après lecture de ses extraits, nous devons simplement dire si oui ou non celui ci nous a convaincu et si nous serions prête à lire ou pas le manga.

    Personnellement en général, je lis très peu les extraits que je reçois, je lis principalement ceux de mangas qui pourraient éventuellement m’intéresser ou pour lesquels j'hésite à me lancer. Il est vrai qu'un chapitre n'est pas représentatif du manga, mais j'ai déjà acheté un manga grâce à ça donc par moment ça vaut le coup de lire ce qu'on nous donne.

    Yume m'a proposé 5 titres, j'ai proposé 5 titres à Sayu, et Sayu a proposé 5 titres a Yume. Pour consulter leurs articles, je vous invite à cliquer sur les liens suivants :

    Article de Yume
    Article de Sayu

    Voici donc la sélection de Yume et mes avis sur les mangas !

     

    Lire la suite...

    Pin It

    7 commentaires
  • Titre original : ビースターズ
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur :
      Itagaki Paru
    Genre : Drame, School Life, Romance
    Année : 2016
    Tome : 5 (en cours)

    Résumé

    À l'institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l'alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !

    Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu'il était proche de Tem, parce qu'il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c'est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat… 

    Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l'école. Pour l'heure, les candidats se préparent, les élections approchent... Le favori n'est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer !

    Mon avis

    Beastars est un manga qui semblait apparemment avoir déjà un petit succès en France bien avant sa sortie. Contrairement à d'autres mangas comme One Punch Man ou Kingdom qui faisaient déjà beaucoup de bruit avant de parvenir chez nous, Beastars est quant à lui un manga dont je n'avais jamais entendu parlé. L'histoire ne m'attirait pas plus que ça mais l'enthousiasme grandissant autour de sa sortie en France m'a fait succomber et je me suis retrouver sans m'en rendre compte avec le premier tome dans les mains, c'est la magie des réseaux sociaux. Je ne l'ai cependant pas attaqué de suite, il m'aura fallu attendre la sortie du 5ème tome pour me décider enfin à le lire et voir ce qu'il en découlerait. Je n'avais pas spécialement d'attentes vis à vis de cette série mais ce qui est sur c'est ce que je ne m'attendais pas à aimer autant. Beastars est devenu ma meilleure lecture de cette année ! Oui, rien que ça...

    Je vais essayer de vous parler au mieux de cette oeuvre sans vous en dévoiler trop, chose qui n'ai pas aisée tant Beastars est un manga riche et pourvu de nombreuses qualités. Quant on regarde de plus près l'histoire, Beastars peut paraître assez banal. On se retrouve dans un monde ou des animaux, et plus précisément des herbivores et carnivores, vivent en harmonie. Enfin c'est ce qu'on croit jusqu'à ce qu'un herbivore se fasse tuer et bien sur, suite à ça tout les regards vont être braqués sur les carnivores et notamment sur l'un des protagonistes qu'est Legoshi, un loup. Le récit de base pour moi semblait assez classique et j'avais peur que ça soit trop prévisible mais on dit toujours qu'il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre, et cette citation ne s'est jamais autant révélé juste car Beastars est un manga très original que se soit dans le traitement de son histoire ou de ses personnages.

    L'intrigue première va très vite être relégué au second plan au profit du développement de plusieurs personnages ce qui est loin d'être un mauvais choix car les personnages sont vraiment la force du manga. On va en suivre plusieurs avec leurs questionnements, leurs doutes, leurs craintes, leurs désarrois, et tout ça dans une société qui leur met une pression énorme. On va s'intéresser à trois personnages spécifiques.

    D'abord Legoshi, un loup assez discret, assez réservé et qui parait du coup assez spécial aux yeux des autres. Il est assez craint de certaines personnes à cause de son côté solitaire et va très vite attirer l'attention des autres sur lui suite au meurtre de Tem. C'est un loup qui va avoir de plus en plus de mal à contrôler ses pulsions face à la chair animale et peu à peu, il va se poser énormément de questions par rapport aux relations qu'il peut avoir avec les autres mais surtout vis à vis des sentiments qu'il pourrait ressentir. C'est un personnage qui, malgré un physique et comportement effrayant, est en fait quelqu'un de très doux ce qui fait de lui un personnage extrêmement attachant.

    On a ensuite Louis, un cerf, destiné à être le prochain Beastars, l'être qui va diriger tout les animaux. Il veut paraître parfait à tout prix et fait tout pour se donner les moyens d'arriver à ce titre dans le but de protéger les herbivores, catégorie d'animaux dans laquelle il se sent mal, en effet il se sent faible en tant que tel. Je trouve que c'est un personnage plutôt complexe à comprendre mais qu'on arrive à mieux discerner et du coup apprécier au fil des tomes.

    Enfin nous avons Haru, une lapine, qui se sent mal dans sa peau car on la considère comme une petite chose fragile, non seulement parce que c'est une herbivore mais aussi à cause de sa petite taille. Elle tombera amoureuse d'un animal d'une autre espèce, malheureusement elle saura d'avance que cette relation ne pourra pas durer pour diverses raisons. C'est mon personnage préféré car elle est très surprenante, de part ses choix de vie et son caractère, une héroïne comme j'aime en voir.

    Autour de nos protagonistes vont se greffer une panoplie de personnages haut en couleur ainsi que divers rebondissements qui vont rendre l'histoire vraiment passionnante. Les relations entre nos différents personnages principaux vont évoluer d'une manière très intéressantes et particulièrement émouvantes. L'auteure arrive à nous captiver du début à la fin et ce même s'il ne se passe pas grand chose dans le manga, cela grâce à ses personnages et c'est cette raison qui rend Beastars si différent d'autres séries que j'ai pu lire.

    Je pourrai vous parler d'autres choses encore, comme les thèmes abordés ou encore l'univers mais ça sera trop vous en dire et je pense qu'il est préférable que vous découvriez par vous même ce petit chef d'oeuvre, car pour moi il en est un. C'est un sans faute pour le moment et je souhaite de tout mon coeur que ça continue sur cette voie la. Si vous ne l'avez pas lu, n'hésitez pas car le récit est bien plus profond qu'il ne puisse paraitre. Et si vous n'aimez pas la lecture, sachez qu'une adaptation animé devrait sortir en automne en espérant qu'elle sera fidèle le plus possible afin que vous puissiez profiter pleinement de l'excellence de ce manga.

    Beastars est une oeuvre magistrale qui aura su me marquer de bien des manières et notamment grâce à une palette de personnages hyper intéressants et superbement bien développés. Beastars n'est pas juste l'histoire de quelques animaux, c'est bien plus que ça, un manga qui a beaucoup plus à offrir et je vous invite à tout prix à découvrir ce qui se cache derrière cette pépite. Vu la qualité de ses 5 premiers tomes, je n'ai aucun doute à me faire quant à la suite que j'ai hâte de pouvoir lire.

    Connaissez vous ce manga ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

     

    Pin It

    10 commentaires

  • SO CHARMING

    Titre original : Suteki na Kareshi / 素敵な彼氏
    Pays : Miraculous Ladybug Japon
    Auteur :
      Kawahara Kazune
    Genre : Romance, Comédie, School Life
    Année : 2016
    Tome : 4 (en cours)

    Résumé

    Depuis qu'elle a découvert l'alchimie entre un couple lors d'un compte à rebours pour la nouvelle année, Nonoka Kozakura rêve d'avoir un petit ami pour partager ce moment féerique. Mais alors qu'elle approche de la fin de sa première année scolaire, elle est toujours célibataire, n'étant jamais tombée amoureuse d'un garçon. Invitée à une sortie en groupe, elle fait la rencontre de Naoya Kiriyama qui lui dit de but en blanc qu'elle n'aurait jamais de petit ami de toute sa vie si elle continue de fantasmer. Après avoir passé la journée ensemble, Naoya se transforme en quelque sorte en conseiller pour Nonoka et tous les deux commence à se fréquenter, ce dernier profitant pour observer le comportement de Nonoka... Le rêve de Nonoka finira t-il par se réaliser ?

    Mon avis

    So Charming est un manga dont j'ai eu de bons retours mais qui ne m'avait pas attiré à cause de son histoire. J'ai eu l’opportunité de trouver les quatres premiers tomes en occasion et je me suis donc, sans retenue, jetée dessus. Par après, j'ai appris aussi que l'auteure du manga ne m'était pas inconnu, en effet c'est la scénariste de Mon Histoire, un manga que j'avais adoré, et c'est donc avec plus d'enthousiasme que j'ai eu envie de le lire. Je l'ai lu un soir, prise d'un coup de blues et je peux vous dire que c'est un excellent anti-dépresseur.

    So Charming est certes assez classique comme comédie romantique mais c'est une comédie romantique qui a du charme. Je ne vais pas vous mentir en vous disant que j'ai de suite été à fond dans le manga. Le début m'a laissé dubitative, non seulement à cause des nombreuses répétitions du mot "petit ami" qui étaient agaçantes mais aussi du rêve de l’héroïne qui ne m'a pas spécialement emballé. Tout tourne autour de ce rêve, qui est de trouver absolument un petit ami avant la fin de l'année, et j'ai trouvé assez triste de voir que Nonoka ne se raccroche qu'à ça, quelle n'a pas d'autres rêves ou même de passions.

    So Charming : premières impressions (T1 à 4)Et pourtant de fil en aiguille je me suis énormément attachée à l’héroïne et j'étais même à fond pour que son rêve se réalise. Nonoka ne veut pas juste un copain mais elle veut avant tout une personne qui l'aime, elle veut sortir avec la personne dont elle sera amoureuse et elle veut que la personne qui sort avec elle, le soit. Et c'est le genre de détail qui pour moi fait toute la différence mais qui peut sembler banal pour d'autres alors qu'aujourd'hui beaucoup de personnes sortent ensemble parce qu'avant tout elles se plaisent, elles ne sont pas forcément amoureuses. Personnellement je me suis beaucoup identifiée à l’héroïne car je fonctionne tout simplement comme elle, j'ai besoin de tomber amoureuse de la personne avec qui je sors. J'ai aimé le fait qu'on essaye d'expliquer pourquoi Nonoka n'a pas de succès avec la gente masculine. On lui sort par exemple qu'elle est trop difficile alors que c'est normal de vouloir trouver quelqu'un qui l'aime en retour et pas juste sortir par simple attirance, ce que les autres personnages semblent parfois oublier. J'ai d'ailleurs adoré le petit dialogue entre nos protagonistes, quand Nonoka demande à Naoya comment il est sortit avec ses ex-copines et lui répond simplement qu'il se plaisait et que c'était le cours naturel des choses, et l’héroïne qui s'étonne qu'ils ne se soient pas dit je t'aime. J'ai adoré cet échange car on a l'impression que dire "je t'aime" est devenu quelque chose de difficile à dire alors que ça ne le devrait pas. Et d'ailleurs tout au long du manga, on va voir que les personnages ont énormément de mal à exprimer leurs sentiments. Bref tout ça pour dire que je me suis beaucoup reconnu dans l’héroïne et c'est pour cette raison que je me suis autant attachée à elle.

    Le héro, Naoya est aussi un personnage que j'ai aimé. Au début un brin moqueur sur le rêve de Nonoka, il va très vite se rapprocher d'elle et l'encourager. C'est pas quelqu'un qui se prend la tête pour rien mais il a extrêmement du mal à exprimer ses sentiments. Si bien que notre héroïne, qui n'a jamais expérimenté l'amour, va avoir bien du mal à interpréter certains signes de sa part. Surtout qu'il ne va jamais dire clairement qu'il apprécie Nonoka, notamment au début, mais va principalement lui dire qu'il a du temps pour traîner avec elle. Par contre pour ce qui est de refréner les ardeurs des femelles en chaleur, il ne se fait pas prier et le dit clairement et ça c'est vraiment appréciable. Car c'est franchement bien énervant quant, dans une comédie romantique, on voit des hommes qui n'arrivent pas à repousser certaines filles alors qu'ils en aiment déjà une autre, ce qui entraîne forcément des quiproquos vu et revu. Ici ce n'est pas le cas.

    Dans ce manga, on s'attarde vraiment beaucoup sur les sentiments des différents personnages principaux et secondaires et à leur perception de l'amour, ce qui les rends très réalistes. L'histoire avance de manière naturelle et c'est plaisant.

    J'ai juste un peu peur quand à la tournure que va prendre la relation entre nos protagonistes car l'auteur semblent adoré mettre des bâtons dans leurs roues ce qui va considérablement compliqué leur relation qui est basé sur beaucoup de non-dits ( car l’héroïne ne connait rien en l'amour et le héro n'est pas assez expressifs). Personnellement je risque de me lasser si à chaque fois on a une complication car après 4 tomes, sans vouloir spoiler, ça avance surement mais surtout très doucement. J'espère quand même qu'a un moment, leur relation va avancer sans forcément être tout le temps semée d'embûches. Cela dit, nos deux tourtereaux sont hyper mignons et j'ai adoré suivre leurs aventures.

    So Charming, malgré un scénario banal, est un petit coup de coeur que j'ai adoré lire grâce à une palette de personnage très différent. Le traitement de ses derniers est très intéressant et c'est ce qui permet à cette comédie romantique de se démarquer. J'ai hâte de lire la suite car c'est le genre de manga qui fait juste du bien au moral. Je le recommande si vous aimez le genre, et surtout ne vous arrêtez pas au début, qui est lourd de part ses répétitions, car la suite en vaut clairement le coup.

    Connaissez vous ce manga ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique