• Empress Ki

    EMPRESS KI

    Titre original :  Ki Hwanghoo / 기황후
    Pays : Corée du Sud Corée du Sud
    Genre : Historique, drame, action
    Episodes : 51
    Année : 2013

    Casting :


    Empress Ki

    Résumé

     Au XIVe siècle, la jeune Nyang est envoyée avec sa mère loin de son royaume natal de Koryo pour devenir esclave à la cour des Yuan. Parvenant de justesse à échapper à ce cruel destin, elle se lance à la recherche de son père, et se retrouve au service du roi de Shenyang. Malgré elle, puis par désir de vengeance et par amour, elle prendra ainsi part aux diverses luttes de pouvoir et changera à jamais le cours de l’Histoire…

    Empress Ki

    Avis

    9 / 10 : Je m'étais promis de regarder enfin un drama historique cette année, et j'ai jeté mon dévolu sur Empress Ki. Ce n'est pas le drama dont j'ai entendu le plus parler hormis sur quelques blogs qui en disaient du bien. Il est vrai que les avis positifs m'ont poussé à le choisir, mais ce qui a surtout conforté mon choix est l'OST. J'ai connu la bande son bien avant de visionner ce drama, et se fut un énorme coup de coeur. Les pistes sont magnifiques, autant les vocales que les instrumentales, et du coup j'avais très envie de découvrir ces sublimes musiques à travers la série.

    Je ne vais pas mentir sur le fait que le nombre d'épisodes m'a fait légèrement peur. Pas que j'appréhende spécialement de commencer une série longue car pour moi toute oeuvre mérite une chance du moment qu'elle nous tente. Mais par rapport aux autres pays, je trouve personnellement que les dramas coréens ont pas mal de longueurs, et si vous me lisez depuis quelques temps, vous saurez que j'abandonne assez vite les dramas qui en ont un peu trop étant donné que je me lasse très vite.

    Empress Ki n'y échappe malheureusement pas, cependant il n'y en avait pas autant que je me l'imaginais. L'action, la romance, les moments plus dramatiques, le tout était très bien dosé, le drama était impeccablement rythmé, et j'ai rencontré moins de longueurs dans ce drama de 51 épisodes, que dans certains dramas de 16 épisodes.

    Empress Ki

    Il faut dire aussi que les rebondissements sont très nombreux et c'est grâce à eux que la série est aussi prenante. 51 épisodes peuvent paraître long, mais je vous assure que dans Empress Ki ce n'est pas le cas, et c'est même le contraire, ça passait juste trop vite par moment ! Les cliffhangers étaient présent à chaque épisodes, le suspense ne laisse pas de répit, on a pas le temps de reprendre notre souffle tant il se passe de choses et qu'est ce que ça fait du bien ! J'ai l'impression que ça fait longtemps que je n'avais pas ressenti un sentiment d'addiction aussi fort devant un drama, heureusement que Empress Ki était la pour me prouver qu'on peut tenir la distance même avec un nombre conséquent d'épisodes.

    Le drama annonce dès le début la couleur : l'héroine sera impératrice. Certains trouveront peu d'intérêt à nous le montrer car préféreraient le découvrir eux-mêmes, mais à titre personnel, cela ne m'a pas dérangé du tout. En me remémorant les dramas que j'ai pu visionner, très rare sont ceux qui ne sont pas prévisibles, et j'insiste sur le "très", donc qu'on nous présente le drama de cette façon ne l'a pas rendu moins intéressant, et puis avec un titre comme "Empress Ki", on ne peut que deviner qu'elle le deviendra donc pas de surprise de ce côté-là.

    Je ne connaissais pas du tout l'histoire de l'impératrice Ki mais j'ai été curieuse de découvrir sa montée en puissance, car on s'aperçoit dès les premiers épisodes que l’héroïne est partit de rien. Son ascension sera semé d'embûches et ses ennemis seront nombreux, tant que je me suis demandée à plusieurs reprises comment elle allait arriver à détenir un tel titre. Même si l'on voit cette scène du début la montrant impératrice, on a l'impression que rien n'est joué d'avance, qu'elle parviendra jamais à gagner tellement elle subira d'affront. Et c'est toutes ses intrigues autour d'elle qui rend le drama si palpitant.

    Empress Ki

    Parlons en justement de l'héroine alias Seung Nyang. Je vous parlais avant que le nombre d'épisode m'effrayais un peu, mais la présence de Ha Ji Won m'avait également "refroidit". Je l'ai découvert dans Secret Garden ou l'actrice ne m'avait pas du tout convaincu, autant dans son rôle de femme que d'homme. Donc quand j'ai découvert qu'elle se travestissait en homme dans la première partie du drama, je vous avoue que je n'étais pas ravie. J'ai eu un peu de mal avec ça, car pour moi on remarque de suite que c'est une femme malgré son déguisement, mais je ne lui est pas tenu rigueur parce qu'aujourd'hui, aucune actrice est arrivé à me convaincre dans ce genre de rôle. Outre le fait qu'elle ne ressemblait pas à un homme, je n'étais pas emballée par son jeu, néanmoins je l'ai trouvé bien meilleure une fois que le véritable sexe de celle ci a été révélé. Plus j'avançais dans le drama, plus je l'appréciais. Ce n'est pas un coup de coeur, loin de la, mais j'ai aimé son jeu dans Empress Ki. Pour revenir à son personnage, elle incarne une héroine tout a fait admirable. Une femme forte, qui a du caractère, très intelligente et très habile au combat, que demandez de plus ? J'ai beaucoup aimé son audace et sa façon de regarder ces ennemis de haut, elle a prouvé qu'elle n'avait pas peur et qu'elle ne se laissera pas faire, et ce genre de femme, on en voit que trop peu dans les dramas, malheureusement.

    Empress Ki

    Nous avons ensuite Ju Jin Mo dans le rôle de Wang Yu, le roi de Goryeo. J'ai connu cet acteur dans le film 200 Pounds Beauty, un film que j'avais adoré ! Je l'ai vu il y a longtemps et du coup j'avoue ne pas me rappeler du jeu de l'acteur dans ce film, quoi qu'il en soit je l'ai trouvé génial dans Empress Ki. Son personnage a malencontreusement bénéficié de plusieurs scènes pas des plus intéressantes ce qui par conséquent a rendu le roi quelque peu ennuyant et entraîné des longueurs dans le drama. Je parle notamment des parties ou il se dressait contre Batolu, ennemi que je ne trouvais pas du tout intriguant [SPOIL] J'ai trouvé Wang Yuu et Batolu bien plus intéressants quand ils ont travaillé ensemble.[/SPOIL]. Heureusement se ne fut pas toujours le cas et dans l'ensemble c'est un personnage que j'ai énormément apprécié, il m'a fait pas mal de peine car le sort s'acharnait beaucoup sur lui. [SPOIL] Il perd d'abord la femme qui l'aime, puis Batolu qui était devenu une amie précieuse, et enfin son fils Maha. Et c'est surtout lors de cette dernière scène que j'ai eu le plus de peine. Il avait enfin l'occasion de vivre heureux avec son propre fils, mais la vie n'en a pas voulu ainsi.[/SPOIL]

    Empress Ki

    Je continue avec l'acteur Ji Chang Wook qui jouait Ta Hwan, l'empereur de Yuan. C'est un acteur dont j'avais entendu parlé mais je n'avais encore jamais eu l'occasion de le découvrir dans un drama, et j'ai été agréablement surprise de son jeu dans Empress Ki. Il a été grandiose dans le rôle de l'empereur, et j'ai eu un gros coup de coeur pour cet acteur que j'ai grandement envie de revoir dans d'autres séries. Il a été brillant dans les scènes d'émotions, et c'est au moment ou son personnage [SPOIL] ne pouvait plus parler suite à l'annonce de la mort de Nyang [/SPOIL] que j'ai pu voir l'étendu de son talent. Il n'y a par contre pas eu de coup de coeur du côté de son personnage. Je l'ai aimé mais il m'a assez agacé par moment. Déjà dès le début on nous présente quelqu'un de très immature, capricieux et égoïste, une vrai tête à claque ! Il va cependant beaucoup évoluer au contact de Seung Nyang pour mon plus grand plaisir. Ce fut un personnage captivant, qui a de lourdes charges sur ses épaules, et qui va tant bien que mal devoir supporter autour de lui toute les personnes avides de pouvoir et d'argent. Une vie pas facile pour un empereur contrairement à ce qu'on pourrait croire. Il m'a beaucoup attristé surtout vers la fin [SPOIL] ou on se rend compte que seul l'Impératrice Ki est de son côté, car ni l'Impératrice Douairière ni Golta n'avait de sentiment pour ce pauvre garçon.[/SPOIL]. J'aurai pu apprécié plus ce personnage s'il n'avait pas été aussi lâche par moment, il m'a assez énervé à baisser les bras dès qu'un problème se présentait alors que Seung Nyang a toujours été la pour lui. J'aurai voulu qu'il lui fasse plus confiance même si celle ci lui cachait souvent des choses. Malgré ça, Ta Hwan est quelqu'un que j'ai aimé et c'est le personnage, à mon gout, le plus intéressant de la série.

    Je souhaiterais quand même dire un mot sur la romance car j'ai remarqué que la fan base se divisait en deux : ceux qui sont pour Nyang x Wang Yu et ceux qui sont pour Nyang x Ta Hwan. Personnellement j'ai préféré la romance entre Wang Yu et Nyang car je la trouvais plus naturelle, plus sincère et tout simplement plus belle. Je n'ai jamais eu l'impression qu'il y avait de véritables sentiments amoureux entre Ta Hwan et Nyang, pour moi ce n'était que des sentiments amicaux, voire fraternels. La plupart du temps, je trouvais que la romance entre l'empereur et l'héroine était un peu "forcé", c'est pourquoi j'ai largement préféré le couple que formait Nyang et Wang Yu.

    Empress Ki

    Parlons maintenant des antagonistes et autres personnages divers. Je commence avec El Temur interprété par Jeon Guk Hwan, un méchant que j'ai peu apprécié. Ce n'est pas le personnage en lui même qui me dérangeait mais le jeu de l'acteur, je l'ai connu dans Bridal Mask puis dans Angry Mom, mais il ne m'a jamais surprise, et dans Empress Ki, son jeu a été fade pour ma part. Il n'était pas mauvais mais il n'était pas extraordinaire non plus. De même pour l'acteur qui joue le fils de El Temur, son jeu était convaincant mais je n'ai pas été plus emballée que ça.

    En antagoniste j'ai bien plus apprécié Danashiri joué par une superbe actrice que je ne connaissais pas du tout, j'ai nommé Baek Jin Hee. Ses actes étaient horribles, malgré ça je n'ai jamais réussi à la détester, elle me faisait plus pitié qu'autre chose, bien que j'ai adoré lorsque Nyang la remettait à sa place ! Elle a été entraîné sans le vouloir dans les machinations de son père, un père qui a beaucoup déteint sur elle pour le plus grand malheur des autres personnages.

    J'ai également adoré Yeom Byeong Su joué par Jeong Wung In. Cet acteur a été formidable, son jeu était excellent ! J'ai haï son personnage qui était détestable au plus haut point, je n'avais qu'une envie, c'est qu'il meurt. Mais bizarrement j'ai eu de la peine lorsque [SPOIL] qu'il n'a pas pu concrétiser son amour avec la servante, pourtant je ne l'aimais pas non plus elle, mais il apportait un peu d'amour trop peu présent dans ce monde.[/SPOIL]

    J'ai été étonnée de découvrir le chef de la maison de l'aigle, je ne m'y attendais pas même si j'avais quelque doute lorsqu'on apprend [SPOIL] qu'il se trouve dans le palais. J'ai eu beaucoup de peine à découvrir que c'était Golta car c'était un personnage que j'adorais, hyper attachant, toujours très dévoué à l'empereur, enfin c'est ce que je croyais. [/SPOIL]

    Empress Ki

    Je terminerais ma longue tirade sur les personnages avec la Reine Douairière joué par Kim Seo Hyung. Une très bonne actrice qui a joué un personnage plutôt détestable. Je l'aimais bien au début, mais peu à peu elle va nous montrer son véritable visage et je n'ai pas digéré l'excuse de son changement de camp. [SPOIL] Elle aurait pu vivre une vie convenable avec Seung Nyang au pouvoir, mais madame a voulu encore plus de pouvoir malgré le fait qu'elle était assez haut placé, et apprendre que finalement elle n'a jamais vraiment aimé son fils m'a fait la détester encore plus.[/SPOIL]

    C'est triste à dire, mais dans ce drama, on remarque que l'amour n'avait vraiment pas sa place, car la plupart des personnes étaient avides soit de pouvoir soit d'argent. Et avoir un rang haut placé ne sert finalement pas à être libre complètement.

    Je ne l'ai pas encore mentionné, mais les décors du drama étaient sublimes. On avait de magnifiques tableaux très féeriques qui contrastaient bien avec l'horreur qu'il pouvait avoir durant la série. De même pour les costumes qui étaient très beaux !

    Pour finir cette critique j'aimerai tout de même aborder la fin qui a été bâclé à mon gout. Les événements s’enchaînaient bien trop vite, mais ce que je n'ai surtout pas apprécié, c'est qu'on nous servent deux ellipses de temps en l'espace de 5 minutes ! On a pas le temps de se remettre des émotions du premier ellipse qu'on nous en expédie un deuxième. J'aurai préféré qu'ils fassent un épisode supplémentaire plutôt que de bâcler la fin de cette façon. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, mais j'ai été légèrement déçu.

                  Empress KiEmpress Ki

    Malgré quelques défauts, Empress Ki fut une merveilleuse aventure ! Une épopée palpitante nous offrant une grande palette de personnages très intéressant, une histoire qu'on ne peut plus lâcher une fois commencée, un OST sublime qui vous fera rêver. Bref un drama historique excellent que je conseille à tout le monde ! N'ayez pas peur de commencer un drama avec tant d'épisodes, car celui la vaut vraiment le coup. J'appréhendais de le commencer à cause de ça, mais je ne regrette pas de lui avoir donné une chance. Aujourd'hui j'appréhende encore de voir des dramas historiques mais pour une raison différente. J'ai peur de ne plus trouver des dramas à la hauteur de Empress Ki car il a mis la barre très haute. A voir absolument !

    Votre avis ?

    Pin It

    13 commentaires
  • 30 Days Drama Challenge

    Pour changer un peu des derniers articles qui étaient sur les animes, j'ai décidé de faire le 30 Days Drama Challenge. Pas n'importe lequel, un que j'ai moi même confectionné en mélangeant deux drama challenge existant et en y insérant mes propres questions car ceux qui existaient déjà ne me plaisaient pas entièrement. Si vous souhaitez le reprendre, n'hésitez pas, je serai ravie de connaitre vos réponses 30 Days Drama Challenge

     

    1. Quand as tu commencé les dramas ?

    J'ai commencé les dramas à l'âge de 17 ans il me semble, et ça fait donc 7 ans aujourd'hui que je visionne des dramas.

    2. Quel a été ton premier drama ? 

    30 Days Drama Challenge30 Days Drama Challenge

    Comme beaucoup de monde, Full House (version coréenne) fut mon tout premier drama.

     

    3. Comment as tu découvert les dramas ?

    Ça peut paraître étonnant mais je n'ai pas découvert les dramas grâce aux mangas ou animes, alors qu'il en existe pas mal d'adaptations. J'ai découvert les dramas lorsque j'étais au lycée, en salle d'étude était mis à disposition des ordinateurs, et ce jour la deux filles étaient en train de regarder Full House sur dailymotion. Et j'ai été très intriguée, tellement que si tot arrivé chez moi, j'ai cherché ce qu'elles regardaient et la j'ai découvert le monde fabuleux des dramas. Comme quoi, ça a du bon d'être curieuse même si pour certains c'est un vilain défaut ! Mais je pense que tôt ou tard je les aurai découvert car aujourd'hui on en entend beaucoup parler.

     

    Lire la suite...

    Pin It

    11 commentaires
  • Les dramas : par quoi commencer ? - Part 1

    C'est un article que j'avais déjà envie de faire sur mon ancienne plateforme, et donc qui était dans un coin de ma tête depuis longtemps déjà. J'ai eu envie de le faire car pas mal de monde m'a déjà posé cette question et il est vrai que c'est assez délicat d'y répondre car les goûts et les couleurs sont tous différents d'une personne à une autre. J'ai remarqué que beaucoup de personnes avaient envie de se lancer dans les dramas, mais ne l'ont jamais fait car souvent ils n'ont aucune référence c'est pourquoi ils ne savent pas par quoi commencer. Et donc cet article servira aux débutants en matière de séries asiatiques, et vous aidera à débuter dans le monde des dramas.

    Les dramas que je proposerai ne seront pas forcément des dramas que j'ai vu et / ou aimé, j'ai rassemblé des dramas qui sont énormément appréciés dans la sphère dramaland. Pour vous aider au mieux à choisir votre premier drama, je les ai classé dans différentes catégories en essayant de varier les pays. J'ai tenté du mieux que je peux de ne pas tout le temps mettre les mêmes dramas dans certaines catégories car certains rentraient dans plusieurs. Dans chaque catégories seront mis en premier les dramas japonais, puis les dramas coréens et enfin les taiwanais.

    J'ai également mis un lien sur chaque image qui mène à une critique du drama en question, ça sera soit une des miennes, soit une critique d'un blog que j'apprécie beaucoup car je n'ai pas encore vu tout les dramas que je propose ici, et puis je n'ai pas encore fait des critiques sur tous, mais aussi, ça vous permettra d'avoir des points vues différents.

    Enfin bref, j'espère qu'après ça, vous pourrez enfin débuter le visionnage de ses séries, car le monde des dramas regorge de perles.

    Lire la suite...

    Pin It

    5 commentaires
  • Les dramas : par quel commencer ? - Part 2

    Parce qu'un seul article aurait été trop long, voici la suite de la première partie !

    Lire la suite...

    Pin It

    10 commentaires
  • Switch Girl

    SWITCH GIRL
    (Adaptation de Switch Girl)

    Titre original :  スイッチガール!!
    Pays : Switch Girl Japon
    Genre : Romance, Comédie
    Episodes : 2 x 8
    Année : 2011 / 2012

    Casting :

    Switch Girl

    Résumé

    Nika Tamiya, 17 ans, est l'exemple type d'une lycéenne modèle. Elle est belle, courageuse, populaire, toujours bien coiffée, bien maquillée, bien habillée... Mais ce ne sont que les apparences. Car une fois chez elle, Nika se relâche complètement. Elle passe en mode "off", qui consiste à être tout le contraire de ce qu'elle est au lycée : coiffure horrible, énormes lunettes, vilain jogging... Bien entendu, cela est tenu secret. Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée. Il s'agit de Arata Kamiyama, un garçon pas très sexy, portant de grosses lunettes d'intello. Malheureusement pour Nika, ce nouvel élève va très vite découvrir son secret. Mais Arata, de son côté, cache également quelque chose : étant en réalité beau gosse, lui, préfère cacher cette image et passer inaperçu. Arata et Nika décident alors de protéger mutuellement leur secret.

    Switch Girl

    Mon avis

    7 / 10 : La première fois que j'ai tenté de regarder ce drama, je n'avais pas accroché. Pourtant en le revisionnant je ne l'ai pas trouvé si mauvais que ça. Il faut dire aussi qu'après avoir fini le manga, j'avais encore besoin de ma dose de Switch Girl, c'est pourquoi, j'ai voulu donné une deuxième chance à la série live.

    Qu'on soit clair, je préfère largement le manga, le drama n'arrive clairement pas à sa hauteur mais j'ai passé un bon moment devant. Je pense qu'une version animé serait bien plus approprié qu'un drama, car le manga a osé beaucoup de chose qu'il était tout simplement pas possible d'inclure dans le drama, même si j'ai été surprise par quelques scènes. Par exemple la scène du soutif m'a pas mal étonnée, je ne pensais pas qu'ils oseraient la mettre.

    L'histoire reste sensiblement la même que celle du manga, à quelques différences près. On retrouve bien l'esprit un peu loufoque de la version papier pour mon grand plaisir. Côté réalisation, je n'ai pas été très fan. Je ne critique pas d'habitude la façon de filmer, mais la je l'ai trouvé assez brouillon, ça partait dans tout les sens j'ai l'impression.

    Switch Girl

    Mais j'ai envie de venir à ce qui a fait la plus grande force du drama, pour moi : le casting, et plus précisément Nishiuchi Mariya qui a brillamment joué le rôle de Nika Tamiya. Elle a été parfaite dans l'interprétation de ce personnage, elle avait son caractère, ses mimiques, son grain de folie, j'ai vraiment réussi à retrouver la Nika du manga. J'ai été complètement conquise par cette actrice que j'avais également vu dans Yamada-Kun and the seven witches, et que j'avais aussi adoré.

    Concernant Arata joué par Kiriyama Renn, j'ai moins été emballé. Je le trouvais trop vieux pour interpréter Arata, et après vérification, il avait effectivement 10 ans de plus que le personnage, et ça m'a profondément dérangée. Et idem pour l'acteur qui jouait Someya. Malgré ça, Kiriyama était crédible dans son rôle et je n'ai pas grand chose à dire de plus sur lui.

    Pour ce qui est du reste du casting, il était pas mal dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé le personnage de Masamune, surtout dans la saison 2 ou je l'ai trouvé aussi délirant que dans la version papier. J'ai également beaucoup apprécié la famille de Nika qui était juste trop drôle !

    Côté OST, pas de coup de coeur, les musiques sont basiques, bonnes pour mettre l'ambiance mais c'est tout. Aucune piste n'était transcendante. J'ai par contre adoré le générique de fin de la saison 2 que je trouvais très entraînant.

    Switch Girl

    En conclusion, Switch Girl est un très bon divertissement et une adaptation correcte qui plaira aux fans du manga. Il m'a fait passé un bon moment surtout grâce à l'actrice qui interprète Nika qui m'a vraiment étonné en jouant à la perfection son personnage. Un drama que je conseille si vous souhaitez rire un bon coup.

     Ton avis ?

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique