• Sukitte Ii na yo

    Titre alternatif : Say, "I Love You".
    Pays : Miraculous Ladybug Japon

    Créateurs originaux : Hazuki Kanae
    Genre : Drame, Romance, School Life
    Episodes : 13
    Année : 2012
    Studio : ZEXCS

    Résumé

    Tachibana Mei a passé ses 16 ans de vie sans avoir un petit ami ou sans se faire des amis. Un jour, elle blesse le garçon le plus populaire à l'école, Yamato Kurosawa mais, pour une raison inconnue, celui-ci semble bien l'aimer et prétend unilatéralement qu'ils sont amis. En plus de protéger Mei d'un harceleur, il lui donne un baiser.

    Mon avis

    5 / 10 : Malgré le fait que je ne suis pas très romance, j'avais tout de même envie bizarrement de me mater Sukitte Ii na yo. J'avais vu quelques trailers de cet anime et le couple avait l'air plutôt mignon. Malheureusement tout ça n'était qu'un leurre et je peux vous affirmer que le couple n'avait rien de très attachant. Bien que je n'en attendait pas grand chose, j'ai été déçu et Sukitte Ii na yo rejoindra à son tour les séries romantiques médiocres que j'ai pu voir.

    Ca peut sembler dur que j'utilise le mot médiocre alors que j'ai tout de même réussi à aller jusqu'au bout, mais j'avoue que si ça n'avait pas été aussi court, je l'aurai peut être abandonné. L'anime regroupe un tas de clichés qui lui fait perdre toute sa saveur et je ne parle pas que de l'histoire mais aussi des personnages. D'ailleurs les situations qu'ils vont vivres sont du déjà vu, les principaux rebondissements de l'anime s'appuieront sur l'apparition de rivaux plus souvent féminins que masculins. Et même si au début cela n'est pas vraiment dérangeant, au bout d'un moment ça devient agaçant et rend la série assez répétitive et par conséquent ennuyeuse.

    L'autre problème qu'on retrouve dans l'anime est le manque d'évolution de la relation entre les protagonistes. Chaque fois qu'ils vont faire un pas en avant, ils vont par la même occasion faire deux pas en arrière et j'ai trouvé ça terriblement frustrant. La majorité du temps, la relation ne vas pas progresser à cause de l'héroine tandis que son petit ami fera de véritable effort.

    Et parlons justement de l’héroïne alias Tachibana Mei. J'ai beaucoup de choses à dire à son sujet mais je vais essayée d'être brève. Dès le premier épisode, on nous présente un personnage féminin qui à l'air d'avoir du caractère et dans ma tête je me suis dis "ouf", car comme beaucoup de monde, j'en ai un peu ras le bol des filles cruches. Malheureusement je l'ai trouvé pire que ses héroïnes la. Elle est très versatile et ne sait jamais ce qu'elle veut. Un coup son petit ami va l'embrasser ça va aller, un coup il va lui dire qu'elle est mignonne et va carrément le gifler.. Certes pas méchamment mais quand même. Et puis il y a même un moment ou elle va lui dire que c'est angoissant quand il la regarde ! J'accepte le fait qu'on peut être intimidé quand on commence à fréquenter quelqu'un, mais la elle était carrément coincée. Et puis dans l'ensemble de l'anime je l'ai trouvé très froide et distante. Elle ne va jamais faire grand chose pour arranger les choses quand ça n'ira pas dans son couple, ou tout simplement pour exprimer son amour envers la personne qu'elle aime, enfin si pardon, elle lui a fait des cookies... (Que finalement il ne pourra jamais gouter...). Elle m'a passablement énervée, et franchement je ne sais pas ce que le héro lui trouvait, même les héroines cruches que j'ai pu voir dans d'autres animes étaient plus intéressantes. Enfin bref, je vais m'arrêter la. Tachibana Mei a été pour moi une piètre petite amie et une des pires héroïnes que j'ai pu rencontrer.

    Passons à son compagnon, j'ai nommée Kurosawa Yamato. J'ai beaucoup plus apprécié ce personnage malgré qu'il reste assez classique. Il était attentionné, gentil, n'hésitait pas à ce remettre en question, bref un vrai petit ami contrairement à Mei qui ne faisait aucun effort. Je n'ai pas grand chose à dire à propos de lui car même si je l'ai préféré à Mei, se ne fut pas un coup de coeur. C'est un personnage qui n'avait rien de spécial, un personnage assez plat à vrai dire.

    Le couple que Yamato et Mei vont former était d'un profond ennuie. La plus grande partie de leur temps ils se contentent juste de rentrer ensemble au lycée, ils vont rarement faire de sorties extrascolaire, et quand c'est le cas, il ne se parlent pas beaucoup. Et une relation ou un couple ne se parle pas des masses, c'est
    inintéressant.

    En parlant des personnages, j'aimerai venir sur un des principaux défauts de la série : le développement des personnages et du coup le traitement de certains sujets. On parle du passé des personnages mais seulement en surface. Le passé d'aucun ne sera vraiment creusés, même pas ceux des protagonistes. Pourtant il y avait matière à faire car de nombreux sujets sont évoqués comme l'isolement social, le harcèlement scolaire, l'acceptation de soi. L'anime avait un potentiel qu'il a clairement gâché.

    L'OST était plutôt plaisant et c'est une des rares qualités que je peux trouver à cet anime. Tout n'est évidement pas à jeter sinon je ne lui aurait pas attribué cette note, mais dans l'ensemble ça ne cassait pas des briques. C'était prenant par moment, mais ça s'arrête la.

    Il n'y a pas de réelle fin, le dernier épisode s'arrête comme n'importe quelle épisode aurait pu s'arrêter. Mais le plus regrettable dans tout ça, ce n'est pas cette fausse fin, mais qu'il n'y aura à aucun moment une vraie évolution de la relation entre Yamato et Mei, et c'est dommage car c'est ce qui aurait pu rehausser un peu la qualité de l'anime.

    En conclusion, Sukitte Ii na yo a été une énième romance dépourvu de charme. Rien n'est vraiment développé dans cet anime, ni l'histoire, ni les personnages, ni leurs relations. La série compte essentiellement sur son couple principal et ses situations clichés pour plaire or sur moi cela n'a pas marché du tout. C'est dommage car il bénéficiait de thèmes assez durs et intéressants à mettre en avant mais il a préféré tout misé sur la romance qui était plus que décevante. Je le déconseille, surtout si vous avez du mal avec ce genre d'anime.

    Ton avis ?

    Pin It

    5 commentaires
  • Titre alternatif : Ouran Host Club Le lycée de la séduction / Ouran Koukou Host Club
    Créateurs originaux : Hatori Bisco
    Pays : Miraculous Ladybug Japon

    Genre : Comédie, Romance, School Life
    Episodes : 26
    Année : 2006
    Studio : Bones

    Résumé

    Fujioka Haruhi est une élève d'origine modeste, une "prolétaire" qui, grâce à ses résultats exceptionnels en classe, parvient à être admise au lycée Ouran. Ce lycée n'est habituellement réservé qu'aux gens de la haute société et tous les élèves sont de riches héritiers. Même le prix de l'uniforme est extravagant, à tel point qu'Haruhi ne peut pas se l'offrir. Et du fait de ses cheveux courts, Haruhi est prise pour un garçon. Un jour, alors qu'elle cherche un endroit calme pour réviser, elle pousse la porte de la3è salle de musique. Ce qui l'attend alors, Haruhi n'aurait pu l'imaginer, puisque cette pièce est la salle attitrée du Cercle d'hôtes, un club unique à cette école dont les 6 membres sont des garçons de différents âge et état d'esprit, dont le travail consiste à divertir les jeunes filles. Haruhi sera entrainé dans leur univers bien malgré elle.

    Mon avis

    9 / 10 : On pourrait croire que Ouran High School Host Club est un énième shojo dégoulinant de niaiseries, d'amour simplet ou de personnages peu originaux, mais je vous rassure, ce n'est pas le cas. Host Club est un anime que j'ai trouvé bien au dessus d'un grand nombre de shojo qui ont croisé ma route. Il n'est certes pas l'anime le plus original mais a le mérite de se démarquer, ce qui est devenu difficile aujourd'hui, notamment dans les séries de ce genre.

    Le point fort de Ouran High School Host Club réside dans son humour. La série est complètement décalée et très marrante, j'ai eu un grand nombre de fous rires en la visionnant et dieu sait que je ne suis pas quelqu'un qui rit facilement. L'histoire n'est pas très original mais est efficace. Chaque épisode est un moment de pur délire, enchaînant gag sur gag grâce à sa panoplie de personnages très déjantés. Je n'ai jamais ressenti d'ennuie même si certains épisodes étaient clairement en dessous.

    Ce qui fait le charme de Host Club n'est pas seulement son humour. Les personnages ont un rôle important dans le succès qu'a eu l'anime. Haruhi, l’héroïne, change radicalement de ce qu'on trouve habituellement. Adieu l’héroïne cruche et timide, et bonjour l’héroïne intelligente, franche et terre à terre. Je ne l'ai trouvé à aucun moment agaçante, elle est fidèle à elle même du début à la fin. D'une grande gentillesse, elle ne se prend pas la tête pour un rien, et son petit côté blasé donne davantage d'élégance au personnage. Contrairement à ses consœurs, elle n'est pas du genre à baver sur le garçon qu'elle aime, et d'ailleurs dans une bonne partie de l'anime, on ne verra pas vraiment si elle a des sentiments pour un garçon précis. C'est une héroïne que j'ai beaucoup apprécié, et j'aimerai en voir plus de ce type.

    Du côté des protagonistes masculins, nous avons des personnages un peu plus classique comme par exemple le garçon mignon ou encore le taciturne, mais ils arrivent tout de même à sortir du lot chacun de leur manière Je les ai tous apprécié, que ça soit Tamaki, le prince immature, Kyoya le calculateur ou encore les jumeaux espiègles. Ils m'ont tous amusé et c'est avec tristesse que j'ai quitté cette bande de personnages haut en couleur à la fin de l'anime.

    Si je devais reprocher quelque chose à l'anime, c'est de ne pas avoir de fil conducteur. Les épisodes se suivent et ne se ressemblent pas, il n'y a aucun lien entre eux, on va suivre surtout le quotidien du club d'hôte. La seule évolution qu'on pourra observer dans l'anime, est l'évolution des sentiments entre les personnages. Du coup certains épisodes seront bien moins intéressants que d'autres.

    Du côté musical, je n'ai pas été surprise, les thèmes se marient bien avec l'ambiance générale de l'anime mais rien de transcendant. La seule musique que je retiendrais est l'opening qui est frais et entraînant.

    En bref, ce qu'il faut retenir de Ouran High School Host Club, c'est qu'il est drôle, divertissant, et qu'il offre des personnages attachants dans une succession d'aventures toutes plus loufoques les unes que les autres. Une comédie légère saupoudré d'une pointe de romance qui devrait ravir un bon nombres d'amateur du genre. A voir absolument !

    Ton avis ?

    Pin It

    15 commentaires
  • Le Top Five Animes Addict est un concept ou l'on doit établir un classement d'anime chaque semaine selon un thème précis, pour y participer, c'est ici. Le thème de cette semaine est " Top des animes les plus tristes ".

    Je suis quelqu'un de très sensible mais bizarrement j'ai souvent du mal à pleurer devant des séries. Mais bon j'ai malgré tout déjà verser des larmes et je vais donc vous présenter mon top des animes les plus tristes. Attention, contrairement aux autres, je vais ici spoiler un petit peu donc si vous n'avez pas vu les animes, je vous déconseille de lire ce qui a écrit à leur propos, par contre les images ne spoilent pas, donc pas de soucis de ce côté la, vous pouvez les voir :)

     

    5. BASILISK

    De base je savais que ça allait mal finir, mais ça ne m'a pas empêché d'être vraiment déboussolée par la fin. Beaucoup de personnages meurent au fil de l'anime mais j'ai été principalement touché par les deux protagonistes qui ont une fin similaire à celle de Roméo et Juliette donc assez triste...

     

    4. ANO HANA

    Ce n'est pas étonnant de le voir dans ce top car je pense que je ne serai pas la seule à le mettre. Ano Hana présente une histoire bouleversante d'un groupe d'ami ayant de grandes difficulté à faire le deuil d'une amie morte quelques années plus tôt. Même si l'anime n'est pas un coup de coeur, il reste un anime que j'ai apprécié et puis la dernière scène est vraiment émouvante !

     

    3. LADY OSCAR

    Un anime remplit de scènes poignantes. Oscar n'aura vraiment pas eu la vie facile, enfin elle et beaucoup d'autres personnages. Et puis la fin, pourquoi ils les ont fait mourir !? Snif... (Et d'ailleurs à force d'en parler dans mes tops, ça me donne juste trop envie de revoir cet animé TFAA #21 - Top des animes les plus tristes  ).

     

    2. TALES OF SYMPHONIA

    Je sais que peu de personnes vont trouver cet anime triste. Mais personnellement je suis profondément attachée aux personnages. J'ai quand même fini le jeu plus de 10 fois, lu et vu le manga et l'anime plusieurs fois, et forcément à force on s'y attache. Il y a plein de scènes émouvantes, notamment la mort de Martel, le passé de Zélos (même si dans l'anime il n'est pas mis autant en avant), l'histoire entre Régal et Alicia et surtout les adieux entre Kratos et Lloyd. Elle ne m'avait pas marqué lors du premier visionnage mais lors du deuxième je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes. Ils ont vraiment bien réussi cette scène et elle est vachement plus émouvante que dans le jeu ou le manga !


    1. ANGEL BEATS

    Dès qu'on commence, l'anime est assez triste car tout les personnages sont déjà morts, et je l'avoue qu'au début on a un peu de mal à avoir de la peine pour eux étant donné que c'est tous une bande de barjot, qui font les fous plus qu'autres choses. Mais le passé de certaines personnes est vraiment poignant, notamment le passé de Yuri, de Iwasawa ou encore celui d'Otanashi.

    Et pour vous, quels sont les animes les plus tristes ?

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Le Top Five Animes Addict est un concept ou l'on doit établir un classement d'anime chaque semaine selon un thème précis, pour y participer, c'est ici. Le thème de cette semaine est Top des animes adaptés de shojo  ".

     

    10. Kaichou Wa Maid Sama

    Je n'ai pas aimé, je l'ai mis dans mon classement pour que ça fasse un top 10, mais honnêtement j'ai trouvé cet anime assez mauvais,d'ailleurs ceux qui ont lu ma critique sauront pourquoi.

     

    9. Peach Girl

    De même que pour Kaichou Wa Maid Sama, Peach Girl avait été un anime conseillé par ma soeur, et je peux dire clairement aujourd'hui que nous avons des goûts assez différents en matière de shojo animes. J'avais hésité à le voir à cause de l'animation pas très jolie et de l'histoire pas très original mais bon finalement il est moins mauvais que je me l'étais imaginé. Il y avait quand même beaucoup de rebondissement et c'est ça qui a réussi à me faire tenir en haleine, même si les personnages étaient insupportables.

     

    8. Kamisama Hajimemashita

    J'avais regardé cet anime car j'avais besoin de quelque chose de léger. J'ai passé un bon moment devant mais ça casse des briques. Je n'ai pas encore vu la saison 2 et pour l'instant je ne sais pas encore si je la regarderais.

     

    7. Vampire Knight

    A l'époque, Vampire Knight avait fait pas mal de bruit, et c'est la principale raison qui m'avait poussé à le voir. La saison 1 était un peu longue et manquait de rebondissement, j'ai beaucoup plus apprécié la saison 2 qui était beaucoup plus dynamique et pleine de révélations.

     

    6. Nana

    Je ne me répéterai pas concernant cet anime car j'en ai déjà parlé. C'est un bon shojo, malgré des longueurs. A voir.

     

    5. Fruit Basket

    Si j'ai classé Fruit Basket aussi bien, c'est parce qu'il fait partie des premiers animes shojos que j'ai vu et puis aussi car j'ai eu plusieurs fous rires en le regardant. Je pense que j'aurai peut être moins aimé si l'anime n'avait pas été un minimum drôle. Bref Fruit Basket reste un classique qui selon moi doit être vu.

     

    4. Chocola & Vanilla

    J'étais tombé sur cet anime en regardant la chaine Canal J et j'ai très vite accroché à l'histoire malgré le fait que je ne suis pas trop magical girl. L'anime fait très enfantin c'est pourquoi je ne le conseillerai pas à tout le monde. Je conseillerai plutôt le manga qui l'est beaucoup moins.

     

    3. Lady Oscar

    Contrairement à la grande majorité des gens, je n'ai pas découvert cet anime quand j'étais petite, je l'ai visionné bien après. Adorant l'histoire de France, j'ai eu grandement envie de le voir. Bien sur ça ne respecte pas toute l'histoire de Louis XVI mais en grande partie. Un anime vraiment bien que je conseille à tout le monde !

     

    2. Ore Monogatari

    Dernier coup de coeur. Je ne pensais pas autant aimé cet anime car il y avait tout les ingrédients pour ne pas me plaire. Un anime niais, avec des personnages stéréotypés, peu de rebondissements et du coup très prévisible. Malgré tout j'ai adoré, car il était marrant, léger, et très mignon. A voir sans hésitation si vous aimez les shojos !

     

    1. Ouran High School Host Club

    Host Club reste pour l'instant encore mon anime préféré adapté de shojo bien qu'Ore Monogatari a faillit le dépasser ! Il est super drôle, on passe vraiment un bon moment devant, il y a pas de temps mort. La fin par contre ne correspond pas à celle du manga, d'ailleurs beaucoup de tomes n'ont pas été adaptés, mais personnellement je n'ai pas trouvé ça dérangeant car le manga s’essouffle beaucoup sur la fin, donc je vous conseille de voir plutôt l'anime.

     Et vous, quels sont vos animes préférés adaptés de shojo ?

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique